Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 12 janvier 2011

Le loup blanc

Fans de héros torturés ce tome est pour vous. Point de légèreté ici, l'histoire de Zarek est poignante et sans concessions ...

Le loup blanc
Dark-Hunters tome 4
de Sherrilyn Kenyon

Éditions : J'ai Lu
Collection : Crépuscule
Sortie le 1er septembre 2010


Présentation de l'éditeur :

Condamné à la peine capitale par la déesse Artémis, Zarek, le Chasseur de la Nuit, échappe temporairement à cette sentence. Banni aux confins de l'Alaska, il doit être jugé par Astrid, fille de la justice, réputée pour sa sévérité. La belle aveugle a deux semaines pour statuer sur le sort de celui qu'elle ne peut voir qu'à travers le regard de son loup blanc. Mais, dans le huis clos de son chalet où elle tente de cerner la personnalité du guerrier, rendre un verdict n'est pas évident. Zarek est-il ce monstre sanguinaire au cœur de glace dépeint par ses ennemis ou un être meurtri en quête de rédemption ? Quoi qu'il en soit, c'est une véritable force de la nature dont la beauté l'émeut, même si elle sait qu'elle devra peut-être, en son âme et conscience, l'envoyer à une mort horrible.


Mon avis :

Il y a des guerriers sombres et sauvages qui ne vous laissent pas indifférent tant leur aura est dévastatrice. Zarek est de ceux là. Le chasseur de la nuit qu'Acheron protège envers et contre tous est la somme d'une vie humaine de servitude et de maltraitance et des siècles de solitude au fin fond de l'Alaska. Exilé comme un criminel dans cette étendue blanche et désespérante pour des raisons obscures par Artémis voilà 900 ans, Zarek tente de survivre et d'accomplir son rôle de tueur de démons sans jamais se faire totalement oublier.
Sa dernière mission à la Nouvelle Orléans lui vaut d'être condamné à mort par la Déesse, pour un crime qu'il n'a pas vraiment commis, victime de la machination de Camulus et Dionysos. Seule l'intervention d'Acheron lui sauve la vie, du moins le temps d'être jugé par une des filles de Thémis, Déesse de la justice. Astrid, dont le cœur s'est endurcie au fil des siècles, devra prendre une terrible décision : laisser une seconde chance à Zarek ou décider de sa condamnation à mort.

Suite directe de La fille du Shaman, ce quatrième opus de la série des Dark-Hunter est beaucoup plus sombre que les précédents. La personnalité ténébreuse et colérique de Zarek laisse peu de place à l'humour et à la joie de vivre. Son histoire tragique et violente, nous laisse un goût amer et c'est avec beaucoup de compassion que nous lisons le récit de sa vie. Sa relation avec Astrid sera tumultueuse et surtout, demandera beaucoup de compréhension et de patience des deux partis. Comme un animal, Zarek devra réapprendre à interagir avec le monde, avec les autres, avec ceux qu'il déteste depuis tant d'années. Ils devront s'apprivoiser l'un l'autre, se faire doucement confiance,
et surtout tâcher de trouver ensemble les preuves de l'innocence de Zarek.
Leur idylle est émouvante et prendra le temps de s'installer.

Des éléments clés de la relation de Zarek et Acheron seront enfin dévoilés. Des questions trouveront leurs réponses mais celles-ci amèneront d'autres interrogations. La saga devient addictive et la fin de ce tome nous laisse un immense sentiment de frustration. On en veut encore !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire