Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

samedi 18 février 2012

Les nuits des reines

Les nuits des reines
Les amours de l'histoire de France 
tome 1

de Pierre Lunel

Editions : Alphée
Sortie le 4 mars 2010


Présentation de l'éditeur :

Voici les chroniques sensuelles et encore méconnues de notre Histoire de France... Elles dévoilent la face cachée des dynasties princières des XVe et XVIe siècles, au moment où la France moderne se crée dans la douleur, la guerre civile et l’extraordinaire munificence des souverains.

En parallèle, se dessinent de véritables histoires d’amour et de passion dans les palais royaux. Nous découvrons ici avec délectation les amours torrides à la cour de France et d’Angleterre - où les reines sont souvent françaises - les turpitudes d’Isabeau de Bavière, le drame intime des Valois, les meurtres, les empoisonnements, mais aussi la relation ambiguë de Charles VII avec Jeanne d’Arc, l’amour fou du roi pour Agnès Sorel, la frénésie sexuelle de François P. et le triomphe de l’immortelle Diane de Poitiers...

Une foule d’anecdotes, plus piquantes les unes que les autres, émaillent ce roman de l’amour. Racontée comme une saga, dans un style empli d’humour et de jubilation, et appuyée sur une documentation précise, l’histoire sentimentale de nos rois et de nos reines défile sous nos yeux, plus charnelle et palpitante que jamais...


Mon avis :

Universitaire et écrivain, Pierre Lunel nous offre une saga très originale où les protagonistes ne sont autres que nos rois et reines de l’histoire de France mis en scène comme dans un roman, dont les amours passionnés et trahisons éhontées jalonnent le récit.

Certains pourront dire que cela a déjà été fait par Guy Breton, certes, mais Pierre Lunel sait rendre divertissant la foison de détails historiques, en y ajoutant humour et expressions plus drôles les unes que les autres.

On se surprend souvent à lire avec beaucoup d’intérêt les états d’âme d’Isabeau de Bavière, le cœur serré, ou l’étrange relation de Charles VII avec Jeanne d’Arc - nos monarques prenant tour à tour le rôle du héros sulfureux ou ténébreux - et force est de reconnaître qu’ils n’ont rien à envier à nos héros de romances historiques !

Dans ce premier opus, l’auteur couvre la période du Moyen Âge et de la Renaissance. Le second tome, déjà paru en avril 2011, se consacre au temps des Mousquetaires. Gageons que les amours d’Henvi IV et Louis XIII sont tout aussi passionnants !

mercredi 15 février 2012

Le livre coquin des filles

Le livre coquin des filles
de Candice Hill

Éditions : Fleuve Noir
Sortie le 9 juin 2011



Présentation de l'éditeur :

Marilyn Monroe, Cléopâtre, Brigitte Bardot, la marquise de Pompadour, Dita von Teese... Des noms qui font rêver ! Mais aviez-vous déjà songé que vous pourriez être la prochaine sur la liste ? L’heure est venue de balancer vos dessous ringards, de vaincre vos inhibitions, de dire ce qui vous plaît et surtout de le faire...
Réveillez la séductrice qui sommeille en vous, tapie sous vos airs sages, grâce à ce petit livre (rose) de chevet, indispensable à l’égérie glamour que vous êtes. Vous y découvrirez le parcours de celles qui ont franchi le pas avant vous, et redonné au verbe " vivre " toutes ses lettres de hardiesse. Vous y trouverez toutes les réponses aux questions que vous n’avez jamais osé poser, y apprendrez quelle vilaine fille vous êtes, et saurez dorénavant comment mettre du piment dans votre vie comme dans votre assiette (car il y a certains aliments à avoir toujours au frais pour passer des nuits chaudes). Une chose est sûre : vous allez adorer ça !

Mon avis :

Voici un petit livre sympathique qui ravira les plus coquines d’entre nous et celles en devenir. Un joli bonbon tout rose, illustré de dessins vintages qui donne agréablement l’envie de ressortir les portes-jarretelles et d’envoyer valser les culottes en coton !
C’est le guide complet de la femme fatale que nous sommes toutes (oui, oui !). Vous y trouverez tout pour pimenter votre vie ou pour dénicher un bon vieux parti.
Du maquillage aux recettes aphrodisiaques, en passant par les dessous sexys et la séance de shopping, l’auteur délivre pléthore d’informations pratiques couplées d’anecdotes intimes sur les plus grandes séductrices de notre histoire.
Bourré d’humour, ce guide fait l’apologie de la féminité dans tous ses états, en nous rappelant qu’il n’y a rien de plus sexy que des formes arrondies et une femme bien dans son corps et dans sa peau, n’en déplaise à certains.
Un livre dont il faut user et abuser pour réveiller la vilaine fille qui est en vous. Foncez !

lundi 13 février 2012

Le Grimoire d'Argent

Mercy Thompson
Tome 5 : Le grimoire d'argent
De Patricia Briggs

Éditions Milady

Sortie le 19 Novembre 2010
416 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur

Mercy Thompson vient de passer les deux derniers mois à tenter d'échapper aux griffes de la Reine des vampires.
Et maintenant le chef des loups-garous de la ville a besoin de son aide.
Un grimoire renfermant les secrets des faes vient d'être découvert et le monde est sur le point d'apprendre à quel point ces derniers sont impitoyables... et dangereux.
Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances...


Mon avis :

Cinquième opus de la série Mercy Thompson, Le Grimoire d'Argent est un livre fort, poignant, qui distille émotions et rebondissements avec finesse et intelligence. Ce qui en fait certainement le meilleur de la saga à ce jour.
L'immersion au sein de la meute d'Adam est une totale réussite tant est si bien qu'il est difficile de se concentrer sur l'intrigue autour des faes. Mais ne boudons pas notre plaisir car s'il y a une chose que Patricia Briggs maîtrise par dessus tout, c'est bien le maniement, d'une main de maître, des éléments de l'histoire sans que nous soyons perdus en chemin.
La relation de Mercy et d'Adam s'affine, se précise, s'installe enfin malgré les protestations de certains membres de la meute. Le loup de Samuel s'avère encore plus passionnant que le personnage en lui-même et nous comprenons enfin l'ambivalence de cet homme qui supporte mal le poids des années. Il est la bonne surprise, et nous nous surprenons à l'aimer, bien plus qu'au début, car ce loup à quelque chose qui nous touche malgré la menace constante qu'il représente.

Enfin l'histoire du Grimoire des faes dont Mercy est devenue la gardienne un peu malgré elle est intrigante, surprenante, et permet une jolie entrée en matière d'un personnage plutôt inattendu mais d'une importance finalement cruciale pour Samuel.

Un tome qui nous réconcilie avec l'univers de notre coyote, après un quatrième volet en demi-teinte. Une lecture captivante qui nous prouve encore une fois que Patricia Briggs est une très grande auteure.

dimanche 12 février 2012

Comment séduire un marquis ?


Comment séduire un marquis ?
de Julia Quinn

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 19 octobre 2011
Format Poche / 376 Pages / 6,90€



Présentation de l'éditeur :


Elizabeth Hotchkins doit impérativement se marier pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais comment envoûter le riche et parfait époux ? Quand elle tombe sur un curieux manuel intitulé comment épouser un marquis?, elle se risque à y jeter un oeil. Ce défi ambitieux, elle décide de le relever en suivant les conseils prodigués par le mystérieux auteur. Sauf que, avant de harponner un si gros poisson, il faut bien s'exercer un peu. Par exemple, sur le nouveau régisseur de Danbury House, le charmant James Siddons. Hélas! Elizabeth est gaffeuse et totalement inexpérimentée. Et son numéro de charme ne va pas du tout l'amener là où elle le croyait....
 
Mon avis :

Suite au grand succès de sa saga littéraire Les Chroniques de Bridgerton, les éditions J’ai Lu ont eu la bonne idée d’éditer les autres parutions de Julia Quinn. Premières œuvres légères mais non sans intérêts, elles ne font que confirmer le véritable potentiel comique de la romancière. Car si Comment séduire un marquis ? n’est pas le roman du siècle et n’a pas la qualité de ce que nous avons déjà lu de la Dame, il n’en reste pas moins un agréable moment de lecture, rafraîchissant, attendrissant et surtout, extrêmement drôle.

Nous retrouvons ici la célèbre Lady Danbury et son chat Malcom, mais nous faisons surtout la connaissance de sa dame de compagnie Elizabeth Hotchkiss.
Jeune femme indépendante et volontaire, celle-ci doit s’occuper de son frère et de ses sœurs depuis la mort de leurs parents. Au bord de la ruine, et pour enfin offrir le cadre de vie mérité par sa fratrie, elle doit consentir à un mariage arrangé avec un aristocrate. Mais comment rencontrer, et surtout séduire, un pair du royaume quand on travaille et que l’on vit à la campagne ? Dépitée mais néanmoins déterminée, Elizabeth tombe par hasard sur un petit livre rouge, d’apparence sans grand intérêt, mais qui va complètement changer le cours de sa vie.

Vous l’aurez compris, tout le charme de cette jolie romance n’est pas dans l’intrigue mais dans la mise en scène d’une galerie de personnages tous plus cocasses les uns que les autres. Julia Quinn a le talent de rendre intéressantes les situations les plus insignifiantes grâce à un humour constant mais jamais déplacé. Une véritable pièce de théâtre qui vous pousse bien souvent à éclater de rire en plein transport en commun, de quoi alléger ces longues heures quotidiennes souvent moroses. Tout est là pour vous donner le sourire : des dialogues piquants, des échanges savoureux et sensuels, une femme enceinte déguisée en citrouille et un chat qui ricane. Que du bonheur !
 
 
 

samedi 11 février 2012

La croix d'ossements

Mercy Thompson
Tome 4 : La croix d'ossements

de patricia Briggs

Édition : Milady

Paru le 14 mai 2010
384 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur

Marsilia, la Reine des vampires de la région, a appris que Mercy l'avait trompée en tuant l'un des membres de son clan... et elle n'acceptera que le prix du sang pour venger cette trahison. La jeune coyote-garou vient de tomber sur un os, car la sentence qui pèse sur elle en fait la cible de toutes les créatures à la botte des vampires. Heureusement que Mercy peut compter sur Stefan et sur l'Alpha si sexy qui a juré de la protéger. Mais s'ils étaient menacés par sa simple présence ? Et si, pour les épargner, Mercy n'avait plus qu'un seul choix : partir ? 
 
 
 
Mon avis :

Déjà le quatrième tome des aventures de Mercy Thompson ! Un tome que nous avons attendu avec une grande impatience, le troisième opus s’étant arrêté à un moment crucial de la relation de Mercy avec Adam, l’alpha de la meute.

Nous imaginions toutes une scène sensuelle, celle que l’on attendait depuis longtemps, tellement que l’on se demandait si Mercy avait réellement une vie sexuelle … Et bien vous allez être déçues. Patricia Briggs nous roule encore une fois dans la farine avec de fabuleuses scènes cocasses comme elle sait si bien les faire !

Vous l’aurez compris, La Croix d’Ossements reprend précisément là où Le Baiser de Fer s’était arrêté. Notre Mercy essaie de refaire surface suite à ce qu’elle a subit et déjà de nouveaux problèmes se présentent, ou du moins, demandent à être résolus. Les vampires veulent réparation, tandis qu’une énigmatique chasse aux fantômes se joue du côté d’une amie d’enfance de Mercy. Ces deux affaires seront étrangement liées et leurs épilogues répondront à de nombreuses questions.

En résumé, c’est bien un tome de transition que Patricia Briggs nous offre ici, réglant de vieilles querelles, faisant jours sur des interrogations persistantes depuis le premier volume. Même la relation de Mercy et d’Adam s’installe, se précise, s’officialise engageant un malaise profond au sein de la meute. Et même si La Croix d’Ossements est un ton en dessous du précédent, nous avons hâte de lire le prochain tome parcequ’il mettra certainement en scènes de nouvelles intrigues redonnant un souffle nouveau à cette si attachante série !

Caresses diaboliques

L'Inferno Club
Tome 1 : Caresses diaboliques

de Gaelen Foley

Éditions : J'ai Lu
Collection : Aventures et Passions

Sortie le 1er février 2012
Format Poche / 6,60€


Présentation de l'éditeur :

Le marquis de Rotherstone, de retour à Londres, espère règler ses problèmes financiers en épousant une jeune femme de la haute société. Il tombe sous le charme de Daphné Starling, mais celle-ci ne sait que penser du marquis et de l'Inferno club, le lieu secret qu'il fréquente. 
 
 
 
 
 
Mon avis :

Un premier tome convainquant pour la nouvelle série de Gaelen Foley publiée chez J’ai Lu. Nous connaissions déjà l’auteure avec trois titres parus dans la collection Aventures et Passions, qui nous avaient laissé une très bonne impression.
Elle est plutôt douée pour les intrigues originales et cette romance ne fait pas exception.

Mais parlons d’emblée de ce qui fâche, le résumé proposé sur le site J’ai Lu pour Elle est erroné. En effet, le Marquis de Rotherstone ne souhaite pas se marier pour régler ses soucis financiers mais plutôt pour adoucir la mauvaise réputation dont bénéficie sa famille depuis plusieurs générations (et, disons le tout haut, il est très fortuné !).

En effet, les membres de cette étrange famille ont tous eu, tour à tour, une image de vaurien et de dandy libertin, forniquant et dépensant la fortune familiale et le dernier de la lignée n’échappe pas à la malédiction. Ce n’est pas que ça déplaise particulièrement à Max pour qui, du fait de ne pas être tout à fait un bon parti, peut jouir d’une liberté que les autres pairs célibataires du royaume n’ont pas, à savoir : se montrer en public sans attirer toutes les mères des jeunes débutantes de la capitale.

De plus, le Marquis de Rotherstone fréquente un endroit peu recommandable, presque diabolique, que l’on appelle l’Inferno Club. Lieu de stupre et de fornication pour la plupart des membres de la gentry londonienne, le club n’est pourtant pas ce qu’il semble être. QG d’un ordre très ancien de chevaliers croisés, il participe même à ce que le monde ne tombe pas sous le joug des Prométhéens, une secte ancienne qui veut réduire les hommes en esclavage …

Difficile d’en dire d’avantage sachant que cet opus pose les jalons de l’univers de la série et en présente les principaux protagonistes. Il en résulte quelques longueurs, mais nécessaires à la compréhension de cette étonnante histoire.
Rarement le titre de la collection n’aura aussi bien collé à un roman, car il est bel et bien question de passion ici mais également d’aventure puisque nos héros sont de vrais chevaliers œuvrant pour la sauvegarde de l’humanité et les questions que soulèvent ce premier tome sont loin d’être résolues. Les personnages sont tous très fouillés et particulièrement bien présentés et l’auteure distille les informations avec parcimonie, si bien que nous accrochons à l’histoire très rapidement.

En tout cas, notez qu’il faudra compter à présent avec les héros de l’Inferno Club, guerriers et gentlemen comme seule la romance historique peut nous en offrir, et que Caresses Diaboliques n’est que les prémisses d’une saga qui s’annonce fort passionnante. Le second tome Baisers Maudits est attendu pour le 16 mai et mettra en scène l’impressionnant Rohan Kilburn, communément surnommé La Bête … 
 
 

vendredi 3 février 2012

Le Dico des mythologies antiques dans l'art

Le Dico des mythologies antiques dans l'art
de Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz

Éditeur : Bayard Jeunesse (30 septembre 2010)



Présentation de l'éditeur :

25 mots-clés, 6 grandes civilisations de l’Antiquité, 200 reproductions d’œuvres d’art : ce petit dico présente dieux, déesses et autres héros glorieux des plus célèbres récits mythologiques.






Mon avis :

Initier le jeune public à l’histoire de l’art n’est pas une mince affaire. C’est pourtant l’objectif que se sont fixés Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz avec ce dico à mi-chemin entre le beau livre et le guide.
Dans un petit format de 243 pages les auteurs nous expliquent simplement mais avec efficacité les différents symboles qui jalonnent nos œuvres antiques.
De la mythologie grecque avec Apollon ou Zeus à la mythologie mésopotamienne avec Baal, sans oublier Odin et les Walkiries pour les croyances nordiques, l’essentiel de l’art antique est passé en revue, illustré, expliqué dans un langage clair, accessible à tous.
Les six grandes civilisations de l’Antiquité sont répertoriées en 25 mots-clés renvoyant à une signification particulière.
Un livre didactique et agréable qui permettra à vos enfants d’appréhender l’histoire antique à travers l’art, notamment la période égyptienne malheureusement grande oubliée des nouveaux programmes de l’enseignement d’histoire.

Dessiner les héros de fantasy

Dessiner les héros de fantasy
de Jon Hodgson

Éditions : Le Pré aux Clercs (mars 2010)
Collection : Fantasy


Présentation de l'éditeur :

Grâce à cette méthode claire et efficace, apprenez à dessiner les personnages emblématiques du monde merveilleux de la fantasy !
Pénétrez l’univers des personnages de fantasy et leur représentation artistique, des outils de base (traditionnels ou numériques), en passant par les effets de lumière et la composition.
Découvre les possibilités infinies du dessin et de la peinture, et mettez à l’épreuve votre propre talent.
Suivez attentivement les démonstrations proposées, qui détaillent toutes les étapes de la création, du croquis préparatoire à l’image finale ; vous serez surpris par la rapidité de vos progrès !



Mon avis :


Quelle merveilleuse idée de la part des éditions Pré aux Clercs de publier cet album pour les petits profanes que nous sommes. Combien d’entre-nous se sont essayés à la formalisation de nos héros préférés, en ayant pour résultat qu’un pauvre dessin niveau CE2 (et encore, c’est déjà pas si mal !). Autant se rendre à l’évidence : nos dragons ressemblent à des lézards du midi.
Jon Hodgson se présente donc comme notre sauveur, celui qui, grâce à des explications simples, nous donne des conseils techniques de base pour débuter cette grande aventure.
Son but n’est pas de faire de nous des graphistes ou des as de l’illustration fantasy, non. Il nous donne simplement des petits coups de pouce sympathiques, en nous exposant les techniques du dessin classique, l’utilisation des outils numériques, sans oublier les différentes étapes de la construction des archétypes de la fantasy, tels que les héroïnes, le barbare ou l’elfe du coin. C’est distrayant tout en étant intéressant et l’on se surprend à vraiment y prendre goût.

En plus, Jon Hodgson, ce n’est pas n’importe qui ! Le monsieur consacre l’essentiel de son temps à l’illustration de jeux vidéo, de jeux de rôle et de récits de fantasy. Il a fait partie de l’équipe de concepteurs du très célèbre Donjons et Dragons. L’album en lui même est particulièrement beau, les dessins sont sublimes et les textes sont encadrés d’enluminures. En plus d’être didactique et pratique, c’est un bel objet.
Alors si vous souhaitez sauver l’égo de vos proches, fans de récits fantasy, n’hésitez pas à offrir cet album, vous ferez une bonne action ! Quant à moi, je me glorifie personnellement d’avoir dessiné un dragon un peu plus joli que celui de ma fille de 3 ans et demi. Halleluja !

jeudi 2 février 2012

Le mystère des Carlyle

Seconde chronique pour le challenge RC&S ^^


Le mystère des Carlyle
de Shannon Drake

Éditions : Harlequin
Collection : Best-Sellers

Sortie le 1er janvier 2012
Format Poche / 503 Pages / 7,01€


Présentation de l'éditeur :

Angleterre, 1892 A l’idée d’affronter le comte de Carlyle, dont la réputation suffit à la faire frissonner, Camille est terrifiée. Hélas, elle n’a pas le choix : son tuteur, l’homme qui l’a recueillie alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, et qu’elle aime par-dessus tout, a été injustement emprisonné au manoir des Carlyle. Alors peu importent les rumeurs qui prétendent que le comte est l’héritier d’une redoutable malédiction qui touche quiconque essaie de l’approcher : Camille est déterminée à rencontrer cet homme et à obtenir la libération de son protecteur. Mais sa détermination vacille dès son arrivée au manoir. Car derrière le masque terrifiant que le comte porte en public, elle découvre un regard profondément troublant, celui d’un homme blessé qui détient la clé d’un terrible secret…

Mon avis :

Déjà publié en 2006 sous le titre Les secrets du Pharaon, Le Mystère des Carlyle est une jolie romance où histoire antique et suspense se mêlent avec habileté, sans jamais perdre le lecteur.

La présentation du livre ne dévoile rien de son contenu et peut aisément nous tromper. Oui, nous sommes en présence d’une romance victorienne mais celle-ci est teintée d’un soupçon de surnaturel et l’intrigue tourne principalement autour du mystère qui entoure la disparition des parents du comte de Carlyle.

En effet, ceux-ci étaient de grands chercheurs férus d’égyptologie (science très à la mode à une époque où les découvertes archéologiques étaient pléthore) et sont morts d’une manière qui est loin de satisfaire leur fils unique, Brian Stirling, que l’on nomme communément « La bête » car il se terre dans son château et dissimule son visage sous un masque de cuir.

Les uns disent qu’il est maudit, affreusement défiguré, les autres pensent qu’il est devenu fou…Toujours est-il que le Comte de Carlyle est bien décidé à découvrir la vérité sur la mort de ses parents, et l’arrivée inopinée de Camille Montgomery dans sa vie, sera une aubaine à plus d’un titre.

Une enquête quasi-policière, menée d’une main de maître, parfaitement maîtrisée. Un héros torturé et défiguré, une héroïne courageuse au tempérament impétueux, des reliques égyptiennes et des seconds rôles hauts en couleur, le tout servi par une histoire d’amour complexe mais très belle, voici les ingrédients d’un bon moment de lecture qui ne vous laisse que peu de répit. Mais devons-nous en être étonnés ? Shannon Drake n’est autre qu’Heather Graham, la reine du romantic suspense.

Alors remercions Harlequin pour cette réédition plus que bienvenue et espérons que le second tome de cette mini série initialement publié sous le titre Le secret du Nil suive le même chemin que son prédécesseur.


Les sorcières de Shreveport

Chronique du tome 4 de la Communauté du Sud rédigée il y a fort longtemps ... que du bon pour ce merveilleux tome ^^

La communauté du Sud
Tome 4 - Les Sorcières de Shreveport
De Charlaine Harris

Édition : J'ai lu

Sortie le 14 septembre 2009
377 pages / 8,90 €



Présentation de l'éditeur

Peu après sa rupture avec Bill, Sookie Stackhouse, la jeune serveuse de Chez Merlotte, trouve sur son chemin un homme nu et séduisant. Et quel homme ! Un vampire, plutôt : Eric Northman, le sheriff au charme ensorcelant qu'une sorcière dépitée a privé de sa mémoire ! Le dangereux prédateur est devenu une proie pour ceux qui veulent sa peau, mais Sookie est bien déterminée à ne pas les laisser faire...

Mon avis :

Comment parler de l’Evangile ? Car oui, pour nous, fans du Dieu Eric le Viking, ce livre EST.
Il est LE livre, celui par lequel notre Sookie connaît l’amour dans ses bras, quand je dis « ses bras », je parle bien sûr d’Eric, ou plutôt Dieu, pour les intimes.

Sorti en 2004 (2006 pour J’ai Lu), il est fort à parier qu’en 2014, un pèlerinage sera organisé pour fêter les 10 ans de sa publication, et nous irons toutes courir nues dans les bois, sous la pluie, pour communier avec les Dieux. Nous lirons ensemble le chapitre 6, pourquoi me direz-vous ? Eh bien parce qu’il est celui qui nous révèle la chose, l’information importante, la seule, l’unique, celle que nous avons toutes imaginée sans vraiment y croire. Oui, Eric …. a un sexe énorme. Il est le Maître incontesté de l’Amour.

Et depuis cette révélation, cette description orgasmique, nous ne dormons plus. Mais qu’importe, nous apportons, au moins, la bonne nouvelle.
Autour de ce chapitre (comment ça, il n’y a pas que ce chapitre ?) et de la fabuleuse description du corps d’Apollon de notre Seigneur et Maître, il y a une histoire. Si, si, j’vous jure. Et plutôt pas mal d’ailleurs. Des sorcières veulent s’emparer de Shreveport, Eric perd la mémoire, Jason est enlevé … il y a même une bataille finale sanguinaire. Autant vous dire qu’il n’y a que du bon, dans ce foutu bouquin. Heu… pardon, je veux dire dans cette Bible, bien sûr …

Le baiser de fer

Mercy Thompson
Tome 3 - Le baiser de fer
de Patricia Briggs

Edition Milady

Sortie le 4 septembre 2009
416 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur

Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur..."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...

Mon avis :

De toutes les séries de bit-lit éditées, l'histoire de Mercy est certainement celle qui me touche le plus.

Ce petit bout de femme me fait marrer. Ni prétentieuse, ni complaisante, elle attire les ennuis comme les friandises attirent les mouches ; elles ne peuvent résister à la tentation de rester collées à vie sur un morceau de nougatine. Avec Mercy, c'est un peu pareil. Elle ne peut s'empêcher de plonger tête baissée dans les ennuis. Mais ce n'est jamais sans raison, car elle est fidèle en amitié, notre Mercy.
Dans ce tome 3, elle part à la rescousse de son vieil ami et ancien patron, Zee, et il y a quelque chose de pourri au royaume des faes !!

Je ne souhaite pas trop entrer dans les détails afin de vous laisser l'effet de surprise, mais sachez que cette fois-ci, Mercy va beaucoup souffrir et les choses ne seront plus tout à fait les mêmes ...
Côté cœur, elle a fait son choix. Et c'est tant mieux. Car Mercy va devoir affronter plus terrible que les vampires, les faes ou les loups garous à l'avenir : le poids de sa propre conscience et le deuil des situations dramatiques qu'elle a vécues. Rien de tel qu'un mâle dominant à ses côtés pour traverser cette épreuve .
Vivement le tome 4 où les vampires ne seront pas loin cette fois-ci

Les liens du sang

Mercy Thompson
Tome 2 - Les liens du sang
de Patricia Briggs

Edition Milady

Sortie le 29 mai 2009
384 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur

Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n'a pas à s'inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l'un de ces citoyens modèles..." La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout... y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l'un d'entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d'être ordinaire... tout comme le démon qui le possède.

Mon avis :

Il m'a fallu une bonne nuit de repos pour me remettre de la lecture de ce tome 2, tant le rythme est soutenu et les émotions présentes.
Je me sens donc un peu plus capable d'exprimer autres choses que des onomatopées primaires telles que : "AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH", "OHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH" ou "ADAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAM". Et Dieu sait que ce n'est pas chose facile ...

Que dire de ce nouvel opus, si ce n'est qu'il est encore mieux que le premier, que l'univers de Mercy est passionnant (bien qu'un brin effrayant) et que les hommes de sa vie sont tous à croquer (hum ...).
Cette fois-ci, Mercy rend service aux vampires. On se doute bien qu'en compagnie de ces buveurs de sang, la chose ne sera pas aisée. Et c'est effectivement le cas, puisqu'en plus d'être un vampire, le méchant est un démonologue. Et il nous fout bien la trouille !! J'ai encore en tête (oui, parce que quand je lis, je vois des images) l'attaque du mobile home, en pleine nuit, et le bruit de ses canines sur la vitre ... brrrr.
Mais comme toujours, Mercy s'en tire bien, et la chose finit par se régler, mais pas sans mal ... et c'est là toute la subtilité de l'histoire. Mercy y laisse des plumes. Elle ne sera plus tout à fait la même, et ses décisions auront, pour sûr, de lourdes conséquences dans les prochains tomes.

Sur le plan sentimental, les choses s'éclaircissent un peu, mais juste un tout petit peu, hein !! Puisqu'en plus des deux loups, se greffe un troisième larron quelque peu inattendu (ou presque...).

Vous l'aurez compris, j'aime cette série, et pas uniquement pour Mercy, mais aussi pour la testostérone et ses mâles alpha qui font des personnages secondaires très attachants et parfois bien plus sensibles que l'héroïne elle-même. (A quand la publication d'un livre du même genre avec un mâle alpha comme héros ?).
Je trépigne d'impatience en attendant la suite des aventures de notre mécano, en compagnie de Zee cette fois. M'est avis que les faes ne sont pas tous de mignons petits nains de jardin ...