Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

jeudi 2 février 2012

Le mystère des Carlyle

Seconde chronique pour le challenge RC&S ^^


Le mystère des Carlyle
de Shannon Drake

Éditions : Harlequin
Collection : Best-Sellers

Sortie le 1er janvier 2012
Format Poche / 503 Pages / 7,01€


Présentation de l'éditeur :

Angleterre, 1892 A l’idée d’affronter le comte de Carlyle, dont la réputation suffit à la faire frissonner, Camille est terrifiée. Hélas, elle n’a pas le choix : son tuteur, l’homme qui l’a recueillie alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, et qu’elle aime par-dessus tout, a été injustement emprisonné au manoir des Carlyle. Alors peu importent les rumeurs qui prétendent que le comte est l’héritier d’une redoutable malédiction qui touche quiconque essaie de l’approcher : Camille est déterminée à rencontrer cet homme et à obtenir la libération de son protecteur. Mais sa détermination vacille dès son arrivée au manoir. Car derrière le masque terrifiant que le comte porte en public, elle découvre un regard profondément troublant, celui d’un homme blessé qui détient la clé d’un terrible secret…

Mon avis :

Déjà publié en 2006 sous le titre Les secrets du Pharaon, Le Mystère des Carlyle est une jolie romance où histoire antique et suspense se mêlent avec habileté, sans jamais perdre le lecteur.

La présentation du livre ne dévoile rien de son contenu et peut aisément nous tromper. Oui, nous sommes en présence d’une romance victorienne mais celle-ci est teintée d’un soupçon de surnaturel et l’intrigue tourne principalement autour du mystère qui entoure la disparition des parents du comte de Carlyle.

En effet, ceux-ci étaient de grands chercheurs férus d’égyptologie (science très à la mode à une époque où les découvertes archéologiques étaient pléthore) et sont morts d’une manière qui est loin de satisfaire leur fils unique, Brian Stirling, que l’on nomme communément « La bête » car il se terre dans son château et dissimule son visage sous un masque de cuir.

Les uns disent qu’il est maudit, affreusement défiguré, les autres pensent qu’il est devenu fou…Toujours est-il que le Comte de Carlyle est bien décidé à découvrir la vérité sur la mort de ses parents, et l’arrivée inopinée de Camille Montgomery dans sa vie, sera une aubaine à plus d’un titre.

Une enquête quasi-policière, menée d’une main de maître, parfaitement maîtrisée. Un héros torturé et défiguré, une héroïne courageuse au tempérament impétueux, des reliques égyptiennes et des seconds rôles hauts en couleur, le tout servi par une histoire d’amour complexe mais très belle, voici les ingrédients d’un bon moment de lecture qui ne vous laisse que peu de répit. Mais devons-nous en être étonnés ? Shannon Drake n’est autre qu’Heather Graham, la reine du romantic suspense.

Alors remercions Harlequin pour cette réédition plus que bienvenue et espérons que le second tome de cette mini série initialement publié sous le titre Le secret du Nil suive le même chemin que son prédécesseur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire