Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice,
maman, sorcière, metalhead, Janeite, chieuse à plein-temps. Aime le thé et les kilts.
Ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.





lundi 17 décembre 2018

Mariage de convenance tome 1 : Noces hâtives



Mariages de convenance
Tome 1 : Noces hâtives

de Anne Gracie

Éditions J'ai lu

Sortie le 27 juin 2018
Format poche / 410 pages / Prix 7,40 €



Présentation de l'éditeur :

Devenu lord Ashendon, le major Calbourne Rutherford quitte l’armée pour s’occuper des affaires familiales. Non content de découvrir que ses deux jeunes sœurs font les quatre cents coups, voilà qu’il récupère une nièce sortie de nulle part, qui se révèle une vraie sauvageonne. C’en est trop pour un seul homme! Il n’a pas le choix, il lui faut d’urgence trouver une épouse capable de mater cette jeunesse turbulente...
Ainsi le major demande la main d’Emmaline Westwood, la vieille fille qui enseigne au pensionnat voisin. Bien sûr, c’est un mariage de raison mais, sous ses airs guindés d’institutrice, Emmaline cache une nature sensuelle qui va bouleverser tous les a priori de Calbourne...

Mon avis :

Anne Gracie est une auteure de romance historique que j'apprécie particulièrement. J'aime son classicisme, sa plume, la manière dont elle met en scène ses personnages. Elle leur laisse toujours beaucoup de place dans l'intrigue, leur permettant de se présenter aux lecteurs, de montrer leurs failles, leurs faiblesses, mais aussi leurs forces. Une belle construction en somme, qui permet au lecteur d'entrer dans l'histoire avec douceur et surtout, de lui laisser le temps de s'attacher aux protagonistes afin de vivre l'intrigue de manière plus intime. Toutes ces belles qualités, nous les retrouvons dans Noces hâtives premier tome de sa nouvelle série Mariages de convenance, dont le second opus paraîtra en février prochain.

Comme le nom l'indique, cette nouvelle série tournera principalement autour des mariages de convenance, des mariages arrangés qui ne sont contractés que par intérêts. Bien évidemment, comme vous pouvez vous en douter, l'amour ne sera jamais absent... Comme dans ce premier roman. L'histoire de Lord Ashendon et Emmaline Westwood n'en manque pas, d'amour, mais comme je l'ai indiqué plus haut, il prendra son temps. Les époux devront apprendre à se connaître, à s'écouter, à se pardonner aussi et cette jolie évolution est un vrai plaisir à lire. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants que les héros, laissant présager une suite plus que captivante.

En bref, une belle lecture avec une auteure que j'adore, un début de série plus que prometteur, vivement le second tome.


vendredi 14 décembre 2018

Un bûcher sous la neige



Un bûcher sous la neige
de Susan Fletcher

Éditions J'ai lu

Sortie le 29 mars 2013
Format poche / 475 pages / Prix 8,00 €



Présentation de l'éditeur :

Au cœur de l’Écosse du XVe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d'une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d'Irlande, l'interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s'élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse. Jour après jour, la créature maudite s'efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l'esprit de Charles.

Mon avis :

Teinté d'une poésie digne des bardes de l'ancien temps, le roman de Susan Fletcher nous emmène dans les contrées lointaines de l’Écosse sauvage, là où le vent souffle et où la nature a gardé ses droits. L'on y rencontre Corrag, jeune fille au destin tragique que l'on appelle la sorcière, témoin innocente d'un règlement de compte historique violent, le massacre du clan MacDonald, en pleine vallée de GlenCoe. Emprisonnée pour meurtre et sorcellerie, Corrag, du fond de sa cellule, va raconter sa vie et ses tourments à un pasteur dont les convictions vont fortement être ébranlées par son récit.
Corrag réussira-t-elle à éviter le bûcher ?
Histoire poignante portée par une plume exigeante, fluide et subtile, Un bûcher sous la neige est une véritable ode à la nature et à la tolérance. Au-delà de la tragédie qu'elle est en train de vivre, Corrag vibre de cet amour de l'autre, de son prochain, de cette bienveillance qu'elle n'a connu que trop peu. Et c'est ce qui fait la force de ce magnifique roman. L'on se surprend à l'aimer, cette sorcière, comme ce pasteur qui, jour après jour, finira par voir sa lumière.

Une lecture vibrante, à la structure, certes, particulière, mais qui vous poursuit longtemps après lecture. Un hymne plein d'espoir à la beauté farouche qui ne peut laisser indifférent. Bref, en un mot comme en cent : passionnant.


jeudi 13 décembre 2018

Meg Corbyn tome 5 : Cartes ivoire



Meg Corbyn, T5 : Cartes ivoire
de Anne Bishop

Éditions Milady

Sortie le 19 septembre 2018
Format poche / 572 pages / Prix 8,20 €



Présentation de l'éditeur :

L’insurrection humaine a été brutalement réprimé par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Les humains qui ont survécu savent à présent qu’il faut craindre ce qui rôde dans les territoires interdits au-delà de leurs frontières. Heureusement, l’Enclos de Lakeside n’a subi que peu de dégâts grâce aux efforts de Simon, Meg et de la meute humaine. Mais l’arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s’enrichir aux dépens des autres, menace tout ce qu’ils ont accompli. Car si les Aînés, curieux face à ce nouveau type de prédateur, sont prêts à attendre qu’il commette de lui-même une erreur fatale, Meg a vu dans ses cartes l’ombre de la mort qui plane...
« Par moments brutalement réaliste, ce roman centré sur le combat d’une jeune femme en quête de liberté dégage aussi une certaine mélancolie. À ne surtout pas manquer ! » Romantic Times
« L’un des meilleurs romans de bit-lit de tous les temps. » All Things Urban Fantasy

Mon avis :

C'est toujours avec une certaine tristesse que l'on débute la lecture d'un dernier tome. Dire adieu aux personnages que nous avons aimés, que nous avons portés pendant un certain nombre de tomes est toujours difficile. Même si, avouons-le, l'envie de connaître l'épilogue de l'histoire est toujours plus fort.
Que dire de ce dernier opus ? À part qu'il est encore une fois merveilleusement bien écrit et que l'univers créé par l'auteure est d'une incroyable richesse ? Que l'intrigue est passionnante à suivre et qu'elle nous offre son lot d'émotions et de rebondissements ? Voilà, c'est dit. Mais il reste aussi une certaine frustration face à des interrogations non résolues et cette fin douce-amère n'est peut-être pas aussi idyllique que nous l'aurions souhaité. Mais qu'importe au final, puisqu'une nouvelle série a vu le jour, dans le même univers, nous permettant de nous y abreuver encore un peu et qu'en arrivant à la dernière page, nous avons réellement l'impression d'avoir vécu une très belle aventure.