Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 18 janvier 2012

Le Symbole Perdu

Le Symbole Perdu
de Dan Brown

Editions : JC Lattès
Sortie le 27 novembre 2009


Présentation de l'éditeur :

Robert Langdon, professeur en symbologie, est convoqué d’urgence par son ami Peter Solomon, philanthrope et maçon de haut grade, pour une conférence à donner le soir même. En rejoignant la rotonde du Capitole, il fait une macabre découverte. Ce sera le premier indice d’une quête haletante, des sous-sols de la Bibliothèque du Congrès aux temples maçonniques, à la recherche du secret le mieux gardé de la franc-maçonnerie. Une aventure où s’affrontent les traditions ésotériques et la formidable intelligence de Robert Langdon.





Mon avis :


Six ans après le Da Vinci Code, notre professeur de symbologie préféré revient dans une intrigue qui, cette fois-ci, oublie notre bonne vieille église catholique (Merci Seigneur !) pour se concentrer sur les secrets des francs-maçons.

En effet, Robert Langdon se retrouve à Washington. Prétendument invité pour une conférence, il est finalement impliqué dans une histoire incroyable liée à un secret très ancien gardé précieusement par une loge maçonnique. De sa capacité à découvrir ce secret dépendra la survie de son ami et mentor Peter Solomon.
En dire plus sur l’histoire serait sacrilège, car tout le talent de Dan Brown réside en sa capacité à mener l’intrigue sur 12 heures chrono, ce qui en accroît la tension et le suspense. Cette particularité narrative marque une différence avec le Da Vinci Code et Anges et Démons, et place le roman au-dessus de ses derniers, l’histoire étant rondement menée.

L’épilogue décevra peut-être un peu et vous aurez l’impression que Dan Brown a brassé beaucoup d’air pour peu de choses. Mais dans la découverte de messages mystiques d’une importance cruciale, l’essentiel n’est-il pas le chemin qui vous a mené à celle-ci plutôt que la révélation elle-même ? Car cette quête riche en codes et symboles plus ésotériques les uns que les autres obligera Robert à se remettre en questions sans cesse et à confronter son brillant esprit de scientifique à ce qu’il ne peut s’expliquer.
Le style de l’auteur est simple et efficace, et même si le récit et parfois un peu alourdi par quelques explications scientifiques, il est très accessible. Certes, Dan Brown n’a pas la prose d’un grand écrivain, il a juste l’ambition de nous donner du plaisir et de nous faire passer un bon moment.

Mission accomplie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire