Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

vendredi 23 février 2018

L'Oracle des Indiens d'Amérique



L'Oracle des Indiens d'Amérique
de Massimo Rotundo

Éditions Véga

Sortie le 9 novembre 2016
Format broché / 88 pages / Prix 22,90 €



Présentation de l'éditeur :

La culture amérindienne est imprégnée d'une symbolique d'une immense richesse et d'une incroyable puissance. Grâce à ce magnifique coffret, composé de 33 cartes illustrées et de leur livre explicatif, vous découvrirez les symboles spirituels et universels des alliés animaux, des dieux et des objets rituels des Indiens d'Amérique. En apprenant à un déchiffrer le sens, vous développerez vos capacités d'interprétation et d'imagination, et recevrez la guidance et l'inspiration nécessaires pour avancer sur le chemin de votre spiritualité.

Mon avis :

La spiritualité amérindienne est riche d'un symbolisme très hétérogène qu'il est passionnant d'étudier, car il est très ancré dans notre conscience collective. C'est ce symbolisme particulier que les auteurs ont souhaité mettre un exergue pour réaliser cet oracle dont le principal objectif est de fournir un guide et une source d'inspiration à travers les cartes.

Les significations de chaque carte partent d'une vaste généralisation de l’interprétation des différents symboles, de ce fait, c'est un jeu qui fait principalement appel à notre intuition. En effet, les messages présents dans le livret sont très succins, mais suffisants si l'on se fait un peu confiance.


Les cartes, parlons-en. Les illustrations de Massimo Rotundo sont vraiment très belles, très riches et en même temps, d'une grande simplicité.
Les cartes sont fines, mais solides, dorées sur tranches, de bonne qualité et se mélangent très facilement.

Un oracle assez singulier donc, qui fait appel à notre intuition, et dont l'inspiration amérindienne est un plus pour ceux qui s'intéressent aux traditions chamaniques.



mercredi 21 février 2018

Godblind tome 1



Godblind
de Anna Stephens

Éditions Bragelonne

Sortie le 18 octobre 2017
Format relié / 473 pages / Prix 28,00 €



Présentation de l'éditeur :

Dans un univers cruel, vaste et complexe, peuplé de personnages féminins forts, truffé d’humour noir et explorant des thèmes porteurs – fanatisme religieux et intrigues politiques –, voici la nouvelle saga de Fantasy la plus attendue de la fin d’année.
Le peuple des Mirécès adorent les Dieux Rouges assoiffés de sang. Exilés du Rilpor mille ans plus tôt, ils vivent à la dure dans les montagnes glacées. Mais un nouveau roi mirécès planifie l’invasion des cités prospères et des terres fertiles du Rilpor.
Dom Templeson est une Sentinelle, un combattant civil qui veille sur la frontière du pays. C’est aussi le devin le plus puissant que l’on ait vu depuis des générations. Bien qu’appartenant à un peuple de fidèles adorateurs du dieu de la lumière, Dom a des secrets profondément enfouis. Des secrets qui risquent d’être révélés le jour où Rillirin, une esclave mirécès en fuite fait irruption dans son village, ensanglantée et à bout de forces.
Pendant ce temps, de plus en plus de personnalités rilporiennes se tournent vers les sombres rituels des Dieux Rouges. Notamment le prince, qui conspire contre son père dont il convoite le trône.
Grâce à sa connaissance des Dieux Rouges et ses liens avec le roi mirécès, Rillirin pourra-t-elle aider le Rilpor à sortir vainqueur de la guerre qui s’annonce ?

Mon avis :

Voici une nouvelle saga de Dark Fantasy qui s'annonce fort prometteuse, même si ce premier opus a quelques défauts. Bien que l'univers crée par Anna Stephens soit assez classique et malheureusement peu développé dans ce premier tome, elle nous offre cependant des personnages forts, complexes, passionnants, loin du manichéisme classique de la fantasy. Et c'est le principal point fort de ce récit. Ici, l'intrigue tourne autour du bien et du mal, du noir et du blanc, et les protagonistes se situent à la frontière des deux, borderline, tant dans leurs actions que dans leur psychologie.

Un autre élément tout aussi remarquable est la maîtrise parfaite des scènes de combats et de violence extrême. Si les scènes sanguinolentes sont régulièrement présentes en dark fantasy, en faire des moments intenses avec intelligence est bien plus rare, et l'auteur a su faire preuve de talent.

Une première approche qui, même si elle est loin d'être parfaite, nous donne grandement envie de lire la suite. Une saga à suivre, assurément.



mardi 20 février 2018

Les Gentlemen de Fallow Hall tome 1 : A vous, pour toujours



Les Gentlemen de Fallow Hall tome 1
A vous, pour toujours
de Vivienne Lorret

Editions Harlequin

Sortie le 1er juillet 2016
Format poche / 320 pages / Prix 7,20 €



Présentation de l'éditeur :

Calliope n’a plus rien d’une romantique. Cinq ans plus tôt, elle a perdu la tête pour une simple lettre d’amour, au point de refuser une demande en mariage plus qu’honorable. Elle a compris son erreur le jour où d’autres jeunes filles ont reçu les mêmes missives, bientôt baptisées « Lettres de Casanova ». Depuis, Calliope n’a plus reçu aucune demande en mariage et elle nourrit une rancœur tenace envers l’inconnu qui a ruiné sa vie. Alors, lorsqu’au cours d’un séjour à Fallow Hall, une nouvelle lettre est envoyée à sa cousine, Calliope reprend espoir. Casanova est tout près, elle le sent, et elle va pouvoir enfin réaliser son rêve le plus cher : se venger.

Mon avis : 

Voici un très joli début de saga, avec une histoire d’amour peu commune, très bien écrite et maîtrisée de bout en bout.
Vivienne Lorret nous offre une romance tout en douceur avec une galerie de personnages fort prometteurs et une intrigue qui nous tient bien en haleine même si nous connaissons l’identité du Casanova dès le début. Et c’est là la force de cette romance, nous faire aimer les protagonistes tout en comprenant leurs agissements passés peu reluisants. Les héros forment un duo touchant qui tente de s’apprivoiser, de se pardonner, puis de s’aimer, malgré les blessures.
En bref, un premier tome plus que convaincant et une lecture fort agréable ; gageons que ces fameux Gentlemen de Fallow Hall ont encore à nous offrir plusieurs heures de lecture passionnantes.



dimanche 18 février 2018

Le duc diabolique tome 1 : Coeur de fripouille



Le duc diabolique
Tome 1 : Coeur de fripouille

de Katharine Ashe

Éditions J'ai lu

Sortie le 3 janvier 2018
Format poche / 416 pages / Prix 7,40 €



Présentation de l'éditeur :

Héritière d’un duc, lady Constance est aussi un agent du Falcon Club, société secrète qui recherche des personnes disparues. Sa position sociale lui est fort utile pour enquêter, et sa prochaine mission concerne justement un duc pervers… que son père s’est mis en tête de lui faire épouser ! Constance, qui n’a rien d’une faible femme, décide d’apprendre l’escrime pour se défendre en cas de danger.
Or, Evan de Saint-André, l’homme qui se présente pour être son maître d’armes, n’est autre que celui qui a bouleversé sa vie six ans plus tôt…

Mon avis :

Voici une nouvelle série de Katharine Ash que nous connaissons déjà pour sa saga Trois sœurs et un prince, et force est de constater que ce premier tome nous laisse une drôle d'impression.

L'auteur n'est pas en faute, mais plutôt les éditions J'ai Lu qui ont décidé de publier cette série bien trop tôt. Pourquoi me direz-vous ? Eh bien Le duc diabolique n'est autre que la suite d'une autre série de l'auteur Falcon Club, non publiée à ce jour, et cela est fâcheux. En effet, Cœur de fripouille est bourré de références à la série Falcon club que nous, lecteurs français, nous ne pouvons comprendre, et c'est sans parler de la plupart des protagonistes que nous sommes censés connaître (et qui ne nous sont pas présentés). Cela rend l'ensemble difficile à suivre et il est donc compliqué de s'immerger dans l'histoire et de ressentir un lien avec les héros.

Dommage, car la plume de l'auteur est agréable et l'intrigue de ce premier opus intéressante. Il serait bon que les éditions J'ai Lu pensent à publier Falcon club pour que nous puissions mieux apprécier celle-ci.



vendredi 16 février 2018

L'Oracle des Vampires



L'oracle des vampires 
de Lucy Cavendish

Éditions Exergue

Sortie le 6 novembre 2015
Format broché / 136 pages / Prix 23,90 €



Présentation de l'éditeur :

Les vampires sont des êtres élégants, solitaires et séduisants, qui ont fait de la nuit leur royaume. Habitués des sentiers cachés de l’obscurité, ils se présentent à tous ceux qui se trouvent confrontés à des épreuves et les aident à retrouver leur chemin vers l’aube et la lumière.
Cet oracle de 44 cartes magnifiquement illustrées, accompagné du livre explicatif, vous permettra d’aller à la rencontre de ces êtres puissants venus des temps anciens, afin qu’ils vous prodiguent leurs merveilleux conseils, leur aide et leur soutien. Points forts :

Un oracle composé de 44 cartes magnifiquement illustrées, représentant tous les aspects du monde des Vampires.
Un livre explicatif comprenant la signification de toutes les cartes et trois méthodes de tirage.
Des illustrations sublimes de la très renommée Jasmine Becket-Griffith, qui compte des milliers d’adeptes de par le monde dans l’art du fantasy et du gothique.

Mon avis :

Voici un oracle très atypique qui ravira les fans de vampires que nous sommes. En effet, comment résister face à un oracle aussi bien illustré et dark à souhait ? Impossible me direz-vous, et vous aurez raison.


Tout d'abord, les illustrations de Jasmine Becket-Griffith sont de véritables petites merveilles gothiques qui nous font penser au travail de Benjamin Lacombe. Nous sommes dans le même esprit, mélangeant macabre et grande douceur. C'est surprenant et très jouissif, car c'est pour le coup un véritable plaisir de travailler les cartes. Les cartes, parlons-en : elles ne sont pas trop grandes, très faciles à manipuler, fines mais solides, après plusieurs utilisations, je n'ai eu aucun problème, elles sont donc de bonne qualité.


Le livret d'accompagnement est très complet, les messages de Lucy Cavendish sont clairs et nous mettent d'emblée dans l'ambiance vampirique attendue. C'est très fun, mais attention, ça n'enlève rien aux qualités de l'oracle qui sont bien réelles : guidance et divination sont bel et bien au rendez-vous.

En bref, une jolie rencontre, un magnifique objet à s'offrir pour les fêtes qui parle à notre cœur de fan de buveurs de sang.



mercredi 14 février 2018

Loki, agent of Asgard



The Avengers
Tome 7 : Loki, agent of Asgard

de Al Ewing

Éditions Panini France

Sortie le 24 janvier 2015
Format broché / . pages / Prix 5,50 €



Présentation de l'éditeur :

Loki est de nouveau un (jeune) adulte. Sil est toujours le Dieu de la Malice, il cherche cependant à se racheter pour ses crimes passés et devient lagent secret du Royaume dAsgard. Sa première mission ? Cambrioler la Tour des Avengers !

Mon avis :

Notre adorable et machiavélique Loki est ici un ado qui tente de racheter ses méfaits passés (oui Loki fut adulte, puis enfant, une femme fut un temps, et là, pouf un ado ; ne cherchez pas, c'est la logique comics ).
Il bosse pour les Mères de Tout, là-haut, sur Asgard et effectue des missions que seul un prince de la ruse peut réussir : tromperies, vols et autres joyeusetés.
Mais, si le jeune Loki semble sincère dans sa démarche de rédemption… force est de constater que l’ancien Loki est toujours profondément ancré en lui et que les apparences sont, une nouvelle fois, bien trompeuses…
Une aventure extrêmement plaisante à suivre, avec un joli sourire en coin tant nous connaissons parfaitement le personnage pour ne pas se laisser totalement abuser par lui. C’est fun, les dessins sont superbes et soignés et, la cerise sur le gâteau, nous avons une version fabuleuse de la légende de Sigurd et Fafnir.
Cet album reprend les 5 premiers épisodes de la série All-New Marvel Now centrée sur le jeune Loki.
À noter qu’un album Deluxe est sorti en septembre 2017, probablement enrichi de nouveaux épisodes (je ne sais pas, j’avoue ne pas être allée fureter à l’intérieur).
En bref, un must have pour les fans du dieu de la malice. 



mardi 13 février 2018

La Bible des Fées



La Bible des Fées
de Teresa Moorey

Éditions Guy Trédaniel éditeur

Sortie le 10 septembre 2012
Format broché / 400 pages / Prix 18,00 €



Présentation de l'éditeur :


Bienvenue dans le monde magique des fées ! Des descriptions détaillées et de belles illustrations vous présentent plus d'une centaine de fées - celles qui habitent les fleurs et les arbres jusqu'aux sirènes, farfadets et feux follets. En vous permettant d'accéder au royaume des fées, l'auteur vous initie aux coutumes, traditions et langage de ce monde enchanteur. Et si par extraordinaire, au hasard des pages, vous découvriez les endroits propices à leur rencontre... Riche en conseils et explications minutieuses, cet ouvrage vous permettra de choisir les charmes et les méditations appropriés pour attirer près de vous ces créatures fugaces, qui vous apporteront chance, amour et réussite...

Mon avis :

Voilà un très joli ouvrage magnifiquement illustré et très complet sur le monde des fées. L’auteure, Teresa Moorey nous offre nombre d’informations dans un style simple, mais empreint de poésie, à tel point que l’on se laisse prendre au jeu (et au doute) de l’existence de ces êtres incroyables et anciens que sont les fées.





L’ouvrage se décline en plusieurs parties très bien organisées : une longue introduction qui permet de revenir sur un certain nombre de traditions ; une partie très développée sur le royaume des fées ; puis, une partie pour chaque élément (fées de l’eau, fées de l’air, fées du feu et fées de la terre). Cette bible se termine par la présentation des fées des fleurs, fées des arbres et fées du climat, ainsi qu’un long glossaire.





En bref, si vous ne devez acheter qu’un seul livre sur les fées, je vous conseille fortement celui-ci, de par son contenu très riche, mais également sa forme et son prix tout doux. Un must-have pour les fans de féérie.



Le secret de la pyramide



Bonjour Lecteur !

Comment vas-tu depuis notre dernier papotage ? Aujourd’hui, j’avais envie de te parler d’une œuvre majeure de l’univers Holmésien : Le secret de la pyramide.
Si ce film de Barry Levinson a fait peu de bruit à sa sortie (la faute à une programmation hasardeuse, affronter Les Goonies et Retour vers le futur au même moment ne fut pas chose aisée), force est de constater qu’il est devenu culte pour les fans du détective, et ce, pour plusieurs raisons :

  
Déjà, rappelons que le scénariste n’est autre que Chris Columbus, celui-là même qui mit en scène les deux premiers films de la saga Harry Potter. Et il n’est pas difficile de trouver de grandes similitudes entre ces œuvres. D'ailleurs, Columbus lui-même a avoué s’être beaucoup inspiré du Secret de la pyramide pour créer l’univers particulier de notre binoclard préféré. Il suffit de comparer l’ambiance des deux écoles pour que cela nous saute aux yeux.

   
Ensuite, ce film a durablement marqué la jeunesse de l’époque, grâce au mélange astucieux d’intrigue policière et de fantastique. Et je fais partie de cette jeunesse (ahhh les années 80, quand on voit le nombre de remakes actuels, ce fut probablement l’âge d’or des teen movies et du cinéma fantastique/horreur). De plus, mettre en scène la jeunesse (supposée, Conan Doyle n’ayant jamais écrit sur ce sujet) de Sherlock Holmes fut un sacré pari, relevé d’une main de maître, tant l’univers et la mythologie Holmésienne est superbement retranscrite, avec une pointe d’originalité, sans oublier le fameux traumatisme qui permettra de comprendre la psychologie particulière du futur détective. Pour ma part, ce film fut une véritable révélation.

  
Et pour finir, si le film est destiné aux jeunes ados, il est bien plus sombre que la plupart des teen movies actuels (et passés) : une multitude de suicides mystérieux avec des séquences fantastiques impressionnantes et novatrices pour l’époque, un antagoniste délibérément fanatique et une fin douce-amère. En bref, c’est un joli hommage que Barry Levinson, Chris Columbus et Steven Spielberg (à la production, Amblin Entertainment oblige) ont rendu à l’œuvre de Conan Doyle.






Fiche Technique :

Le secret de la pyramide
Film américain de Barry Levinson (1986)
Avec : Nicholas Rowe, Alan Cox, Sophie Ward
Genre : Aventure, action, famille
Durée : 1h49 mn 

samedi 10 février 2018

La Guerre du Lotus



La Guerre du Lotus - L'intégrale
de Jay Kristoff

Éditions Bragelonne

Sortie le 29 novembre 2017
Format broché / 1172 pages / Prix 25,00 €



Présentation de l'éditeur :

On disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu.

Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple  ?

«  Une version moderne des grands films de sabres de Kurosawa.  »  K.W. Jeter, auteur des Machines infernales

Mon avis :

Voilà une très belle intégrale pour une saga qui ne l'est pas moins, à mi-chemin entre le steampunk et la fantasy, en passant par le Japon médiéval.
Cette intégrale regroupe donc les trois tomes de la saga (Stormdancer, Kingslayer et Edsinger), 1170 pages de jolies découvertes d'un univers complexe, riche, qui passionnera sûrement les fans de Kurosawa et de l'univers steampunk.

Le mélange paraît osé, pourrait même faire un peu peur, mais les hybrides de ce genre font la richesse des littératures de l'imaginaire : ils sont surprenants, ils nous bousculent un peu, mais c'est toujours avec une grande satisfaction et le sentiment d'avoir vécu une grande aventure que nous les refermons. Un grand merci, M. Jay Kristoff, pour ce fabuleux voyage.



jeudi 8 février 2018

Quand la musique est bonne...



Helloooo lecteur !

Comment vas-tu en ce temps neigeux et fort désagréable ? (Oui, j'aime la neige à petite dose et là, j'ai hâte de sentir la chaleur réconfortante du printemps et ses jolies couleurs... Bref, je me pèle le jonc -_- ). Un petit article aujourd'hui pour te parler de mon amour immodéré pour les bandes originales de films ou de séries. J'ai remarqué qu'au final, ce que j'écoutais au quotidien était toujours lié de près ou de loin soit à un film soit à une série que j'ai beaucoup aimé. Pour moi, la musique est un élément primordiale d'un film ou d'une série, je dirais même qu'elle en est presque l'actrice principale. Quand une bande son me déplaît, j'ai du mal à accrocher au film et je reste souvent déconnectée, émotionnellement, de ce que je vois.


 Alors, force est de constater que je suis une fan inconditionnelle de musiques de films, que je n'écoute pratiquement que ça à la maison, que j'aime ressentir à nouveau les émotions vécues lors du visionnage, et que je ne suis que moyennement satisfaite quand la musique ne me fait pas vibrer. 

Suis-je exigeante ? Sûrement, mais je n'y peux rien. C'est une sensation tellement intense quand les images et la musique sont en harmonie et nous emportent loin de notre quotidien, même quand nous faisons des choses aussi ancrées et terre-à-terre que ranger sa maison. 


 Là, pendant que je t'écris lecteur, je suis en train d'écouter la bande son de Batman Begins de Hanz Zimmer (un de mes compositeurs chouchous) et je revois Christan Bale tout nu... Heu en Chevalier Noir (hum) et cela fait chaud au cœur (et ailleurs). Bref, je pense que tu me comprends.



Cela fait un bon moment que j'ai envie d'écrire des articles sur les musiques de films que j'ai aimé, ou mes compositeurs favoris. La section est même créée depuis longtemps (et inaugurée par mes deux articles sur la bande son de Supernatural), et j'ai enfin l'envie de me lancer. 
Alors comment cette nouvelle rubrique va s'organiser ? Rien de plus simple, je vais essayer de publier un article régulièrement (au moins une fois par mois, plus si je peux) sur une bande originale, avec liens YouTube pour que tu puisses l'écouter et liens Amazon pour que tu puisses l'acheter si le cœur t'en dit. Et si tu as des suggestions à me faire, surtout n'hésite pas !


Voilà pour ce petit article d'introduction, j'espère que l'idée te plaît et que tu suivras cette nouvelle rubrique ! Dans l'attente, je te laisse une petite mise en bouche ;)