Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 23 janvier 2011

Morsure de Glace

Second opus de la série Vampire Academy, encore meilleur que le premier !

Vampire Academy
Morsure de glace - T2
de Richelle Mead

Éditions Castelmore
Sortie le 12 novembre 2010


Présentation de l'éditeur :

Quand amour et jalousie se rencontrent sur les pistes enneigées, les vacances d'hiver deviennent mortelles...

Les vacances de Noël ont débuté à Saint-Vladimir mais Rose n'a pas la tête à s'amuser. Une attaque strigoï a mis l'école sur alerte rouge et des gardiens viennent renforcer la sécurité. Cette année, le séjour au ski de l'Academy est obligatoire pour tous alors que la menace se rapproche. Pourtant, Rose et Lissa ne sont pas à l'abri du danger pour autant. Quand trois de leurs amis partent à l'assaut, Rose doit se lancer à leur secours. Mais l'héroïsme a un prix.

Mon avis :

Si vous avez aimé le premier opus de la série de Richelle Mead Vampire Academy, vous ne pourrez qu'être conquis par la suite, car, Morsure de Glace est bien supérieur à celui-ci.
Nous retrouvons les protagonistes rencontrés dans Sœurs de Sang et force est de constater que le ton ainsi que les caractères de chacun ont évolué plus que positivement.

Après l'enlèvement de Lissa et les différentes découvertes relatives à son don, Rose se sent d'autant plus responsable de sa sécurité que n'importe qui d'autre. Bien qu'elle file le parfait amour avec Christian, Lissa reste fragile et particulièrement exposée. Rose quant à elle, continue à s'entraîner dur aux côtés de Dimitri, son mentor. Mais leur proximité ne les aide pas à gérer les sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre et Rose souffre en silence, consciente de cet amour qui ne pourra jamais être vécu.
Mais des évènements dramatiques vont bousculer la petite vie tranquille de Saint-Vladimir, obligeant les élèves et leur famille à se réfugier dans un chalet en pleine montagne pour les vacances de Noël. Hors, rien ne protégera Rose et ses amis du sort tragique qui les attend.

Le plaisir de retrouver ces personnages hauts en couleur n'est en rien entaché par le sombre récit de ce second volet. Exit, les bavardages incessants et les déboires amoureux d'adolescents, le temps n'est plus au rire et le poids des responsabilités de chacun rend le propos beaucoup plus adulte qu'il n'y paraît. Les sinistres épisodes qui composent ce roman vont certainement changer nos héros de manière définitive, métaphore douloureuse du passage parfois brutal de l'enfance à l'âge adulte.
Rose aura beau résister, regrettant amèrement ces moments d'innocence perdue, la réalité la poussera inévitablement à prendre conscience qu'elle n'est plus la même, qu'elle a changé, qu'elle a grandi.
L'auteur réussi là où beaucoup échouent, à savoir, mettre en mots les sentiments ambiguës, les comportements paradoxaux de cette transition inévitable mais bien souvent cruelle. Laisser l'enfant que nous étions derrière nous est un deuil nécessaire mais souvent mal vécu, nous poussant parfois à l'erreur, récoltant les regrets qui suivent invariablement. Rose en fera malheureusement l'expérience …

Un roman poignant et émouvant, qui me conforte encore une fois dans l'idée que Richelle Mead est définitivement un auteur de génie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire