Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 9 janvier 2011

Les ailes de la nuit

Premier tome de la nouvelle série de Lisa Kleypas ! Une lecture agréable et pleine d'émotion, du grand Kleypas encore une fois !

La famille Hathaway tome 1 :
Les ailes de la nuit
de Lisa Kleypas

Éditions : J'ai Lu
Collection : Aventures et Passions
Sortie le 5 janvier 2011


Présentation de l'éditeur :

Après une vive déception amoureuse, Amelia Hathaway n'espère plus se marier, d'autant qu'elle est devenue le pilier de toute sa famille. Le jour où elle vient récupérer son frère Léo dans les bas-fonds de Londres, elle rencontre Cam Rohan qui gère un club de jeu. Un homme déroutant et inclassable, ni gentleman ni canaille, qui transforme en or tout ce qu'il touche. Pour la première fois de sa vie, Amelia serait tentée de s'appuyer sur cette épaule solide, mais elle ne se fait pas d'illusions : pour Cam, l'appel de la liberté sera toujours plus fort que tout...

Mon avis :

Les inédits de Lisa Kleypas pleuvent en ce moment chez J'ai Lu et ce n'est certainement pas nous qui allons nous en plaindre. Lire un Kleypas, c'est comme boire un bon chocolat chaud au coin du feu par grand froid, ça réchauffe les sens et le cœur, des paillettes plein les yeux, un sourire de béatitude totale sur le visage.

Dans cette nouvelle série consacrée à la famille Hathaway, le premier opus est dédié à la grande sœur, Amelia et son histoire avec Cam Rohan (le personnage ne sera pas totalement inconnu aux fidèles lectrices).
Malgré le grand classicisme de la trame, la magie opère toujours, car l'auteure a le talent indéniable de rendre intéressantes les scènes de la vie quotidienne les plus anodines.

Mais faisons tout d'abord les présentations. A ma droite, Amélia Hathaway, seconde d'une fratrie de 5 enfants, pilier d'une famille orpheline dont l'aîné, Léo, qui vient tout juste d'hériter du titre de Lord Ramsay cherche à se suicider à petit feu. Elle est donc l'élément fort, celle qui doit s'occuper du confort et de l'avenir de ses sœurs. C'est une jeune femme autoritaire, qui a l'habitude de s'occuper de la vie des autres et de prendre les décisions seule. Elle est forte, et du haut de ses 26 années elle refuse catégoriquement de se lier à un homme par le mariage, de peur de perdre sa liberté, mais aussi parce qu'elle a eu le cœur brisé.
A ma gauche, Cam Rohan, bras droit de Lord Saint-Vincent le propriétaire du club de jeu le plus célèbre de Londres, le Jenner's. Moitié irlandais, moitié rom, c'est un homme passionné, un brin dangereux, qui se moque des convenances et qui transforme en or tout ce qu'il touche. Épris de liberté fidèlement à ses racines, il méprise les biens matériels qu'il possède, et ne rêve que d'un retour aux sources, à vivre sans attache au milieu des siens.
Tout les oppose et pourtant, quand ils vont se rencontrer, le désir qu'ils éprouveront l'un pour l'autre ne les quittera plus.

Une histoire certes vue et revue dans la romance, mais quand Lisa Kleypas est aux commandes, l'ennui n'est pas au programme. Toute la première partie du roman raconte l'installation des Hathaway dans leur nouvelle demeure, abandonnée depuis des années. L'action est absente mais les scènes cocasses se suivent, nous permettant de faire connaissance avec les autres membres de la famille. Notamment celle de Winnifred, née juste après Amélia, et de Merripen, l'enfant adoptif de la famille devenu grand, un rom récupéré par Hathaway père alors qu'il n'avait que 12 ans.
Le reste du récit laisse enfin libre cours à la relation entre Cam et Amélia qui, malgré les nombreuses résistances, succombe aux charmes du tzigane. Une jolie histoire d'amour qui, une fois n'est pas coutume, met vraiment du temps à s'installer, ce qui la rend d'autant plus émouvante.

Un début plutôt réussi pour la famille Hathaway, plein de charme et de sensibilité. La suite consacrée à l'histoire de Winnifred et Merripen est annoncée pour le mois de mars. L'Étreinte de l'aube nous promet encore de belles heures de lecture. Vivement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire