Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 30 janvier 2011

Night Huntress

Cinquième tome des Sœurs de la Lune avec un retour du chaton aux commandes, et c'est toujours aussi jouissif !

Les Sœurs de le Lune, tome 5 : Night Huntress
de Yasmine Galenorn

Édition : Milady
Sortie le 14 mai 2010


Présentation de l'éditeur :

Manifestement les sorcières du destin ont décidé de s’amuser avec moi !
Mon petit ami Chase murmure le nom d’une autre femme dans son sommeil tandis que le seigneur de l’automne me place au centre de projets très spéciaux. Les choses empirent encore quand Karvanak refait son apparition… et prend Chase en otage. Mes soeurs et moi devons maintenant trouver un moyen de sauver l’homme que j’aime sans mettre en péril la sécurité d’Outremonde et de la Terre…

Mon avis :

Voici le cinquième opus de la série Les sœurs de la lune avec Delilah aux commandes. Nous avions laissé les sœurs d’Artigo dans le désarroi le plus total, avec la perte d’un sceau spirituel sur la conscience, la libération d’une Reine fae plus que menaçante et un Trillian disparu. Camille avait alors décidé d’épouser Flam et Morio, dans le but d’unir leurs forces afin de retrouver le svartan. Autrement dit, ce n’était pas la grande forme, et le début de Night Huntress nous met d’emblée dans une ambiance plutôt guerrière. Il y a un quatrième seau spirituel à sauver des griffes de l’Ombre ailée, sans parler des divers portails qui poussent un peu partout dans Seattle, laissant entrer du Royaume Souterrain les créatures les plus viles. Les sœurs seront malmenées, frôlant la mort à chaque instant.

Pour couronner le tout, Delilah devra faire face à des problèmes de couple. Avec Chase, mais aussi avec son Maître, le Seigneur de l’Automne qui commence à resserrer son emprise. Celle-ci devra apprendre à vivre avec sa quadruple nature : Fae, humaine, garou et fiancée de la mort. Elle marche dans l’ombre et se réjouit du trépas de ses ennemis. Le chaton a bien grandit.

Yasmine Galenorn nous offre encore une fois un récit haletant, brutal et sans concession. Mais le regard de Delilah est toujours plein de passion et d’émotion et ses réflexions sur ce qu’elle est en train de devenir nous ramène sans cesse à son humanité. Elle est certainement la plus humaine des trois. Terriblement attachée à cette vie de famille tranquille qu’elle ne reverra sûrement jamais, elle doit accepter les changements et les évolutions que la nature l’oblige à affronter. Ce ne sera pas facile, et Delilah souffrira beaucoup. Mais l’apprentissage de la vie est toujours une épreuve dont nous ressortons grandit, ce sera son cas aussi. La lumière viendra de la fin de cet épisode avec le retour d’un espoir que l’on croyait perdu. La suite promet d’être captivante !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire