Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mardi 1 février 2011

Jeux Nocturnes

Sixième opus du Cercle des Immortels !
La couv de la réédition est une horreur mais le livre est une totale réussite, certainement un de mes préférés ^^

Jeux nocturnes
de Sherrilyn Kenyon

Collection : Crépuscule
Édition : J'ai lu
Sortie le 3 novembre 2010


Présentation de l'éditeur :

Mi-homme, mi-loup, Vane Kattalakis, de la race des Katagarias, n'a pas su protéger sa soeur Anya, tuée par les Démons, ni son frère Fang, aujourd'hui entre la vie et la mort. Proscrit, désespéré, Varie va rencontrer sa Princesse, Bride. Un loup-garou ne doit pas s'unir à une humaine, pourtant il sait que cette femme à la douceur dangereuse lui est destinée et que, sans elle, il n'a aucune chance de vaincre la malédiction qui pèse sur lui.


Mon avis :

Après deux tomes relativement sombres, Sherrilyn Kenyon nous offre un sixième opus plus léger où nous retrouvons l'humour tant apprécié de notre auteure.
En effet, Vane, loups-garous et premier were-hunters de la saga est un personnage très charismatique, beau comme un dieu (mais faut-il le préciser ?) mâle alpha par excellence et surtout plein d'humour. Et, cerise sur le gâteau, il tombe amoureux d'une jeune femme ronde, très à l'aise dans un bon taille 44, dont il vénère les formes. N'est-il pas très sympathique ce jeune homme ?

On ne peut qu'être charmé et l'ensemble du récit nous prouve que Vane est un héros fort et sensible comme on les aimes. Sa relation avec Bride sera belle et, malgré les scènes de sexe torrides, pleines de pudeur et de tendresse.
Mais l'intrigue ne tourne pas qu'autour de nos jeunes tourtereaux, puisque Vane et son frère Fang sont des loups-garous en fuite, censés être morts depuis des mois, chassés de leur meute par leur propre père. Quand celui-ci apprendra que ses fils sont toujours en vie, il ordonnera une chasse pour les faire exécuter.

La découverte du monde des were-hunters selon Kenyon est passionnante et cet univers ne ressemble à aucun autre. Mélange de mythologie grecque et de croyances médiévales, les Katagarias et les Arcadiens se font la guerre depuis des siècles. Frères de sang et pourtant si différents, les uns naissent animaux, tandis que les autres naissent humains. Pourtant, aucun d'entre eux ne sortira vainqueurs car qu'ils naissent homme ou animal, ils sont de forces égales et leur ressemblance est aussi importante que leurs différences. C'est donc un conflit sans fin.
Mais cet opus va mettre en lumière quelques révélations importantes sur les deux races et Vane en profitera pour régler ses comptes.

Je parlais d'humour plus haut et nous connaissons le talent de l'auteure pour marquer des moments dramatiques de traits d'humour jamais déplacés, qui permettent au contraire d'alléger la tension parfois extrême de certaine situation. C'est le cas du premier chapitre et de la scène d'ouverture qui révèle un comique de situation irrésistible qui a eu le mérite de m'offrir un grand fou rire !
Certains trouvent le style de l'auteure quelconque et peu développé, moi je le trouve léger et pétillant. Après tout, passer un bon moment de lecture pleine de romance, d'action et d'humour, n'est-il pas là l'essentiel ? Moi je crois que si …

Jeux Nocturnes est à lire et à relire, un opus qui vous colle le fameux sourire niais post-lecture que l'on aime tant et en ce moment, il n'est pas apparu souvent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire