Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mardi 1 février 2011

Demon Mistress

Sixième opus des Sœurs de la lune et dernier publié en date, une Menolly en pleine forme pour un tome tout aussi réussi que les précédents. J'espère que Milady ne tardera pas trop à publier la suite.

Les Sœurs de le Lune, tome 6 : Demon mistress
de Yasmine Galenorn

Edition Milady
Sortie le 22 octobre 2010


Présentation de l'éditeur :

Menolly mène l'enquête. La mort, elle en connaît un rayon puisqu'elle est une vampire. Mais elle n'ira pas jusqu'à conter fleurette aux nécromanciens... Or, l'un d'eux vient d'élire domicile dans les parages. Sans compter qu'une société secrète dévouée à l'Ombre Ailée a invoqué un démon qui veut s'emparer de l'âme de Delilah. Et si tout cela était lié ?

Mon avis :

La série Les Sœurs de la Lune de Yasmine Galenorn n’est pas la plus appréciée du genre bit-lit et pourtant, c’est sûrement une des plus originales tant dans le ton que dans le schéma narratif. A tour de rôle, les sœurs d’Artigo tiennent le devant de la scène et le changement de protagoniste peut être très appréciable, surtout au bout du sixième tome. Cela évite de s’ennuyer et d’avoir le sentiment de tourner en rond.

Certes, nous pouvons reprocher à l’auteure de se laisser aller parfois à des détails sans importance qui peuvent alourdir le récit, mais face à l’effort fourni pour gérer les nombreux personnages et l’efficacité de l’histoire, nous lui pardonnons volontier ses quelques écarts. Car oui, cette saga a le mérite de vous porter loin du quotidien avec ses intrigues politiques, ses personnages hauts en couleurs et ses créatures hors du commun.

Ce sixième tome laisse place à Menolly, la vampire. Ce n’est pas la plus facile des sœurs mais derrière sa carapace de prédateur, c’est une jeune femme sensible et profondément traumatisée par son passé. Cet opus lui permettra de dépasser certaines de ses peurs, notamment celle des hommes et c’est une Menolly transformée que nous retrouverons en fin de récit. Cette fois-ci, les gros ennemis sont des humains. Des extrémistes qui n’acceptent pas vraiment les créatures surnaturelles d’Outremonde et qui cherchent à les exterminer par la violence et la peur. Ils s’en prennent principalement à des femmes sans défense et le propos met en exergue la facilité avec laquelle les humains peuvent être grisés par le pouvoir. Face aux êtres de l’Outremonde, l’auteure nous démontre que l’humain peut-être plus cruel que n’importe quel démon et y prendre du plaisir. Les démons des Royaumes Souterrains n’ont pas l’apanage de la terreur …

Un roman tout aussi réussi que les précédents, sombre comme son héroïne, qui laisse peu de place à la romance mais contient une bonne dose d’action. Vivement le 7ème opus Bone Magic, où Camille flanquée de son harem vivra certainement la chasse de sa vie …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire