Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mardi 1 février 2011

Lord Lucifer

Une vieille romance de Deborah Simmons qui date un peu certes, mais qui n'en reste pas moins agréable. Un joli moment de lecture.

Lord Lucifer
de Deborah Simmons

Éditions : Harlequin

Collection : Les Historiques

Sortie le 1er janvier 1997



Présentation de l'éditeur :

Cornouailles, 1818

Quand les chimères d’une jeune romancière deviennent réalité... Prudence s’approcha de la fenêtre. D’énormes nuages galopaient dans le ciel orageux comme une armée de cavaliers lancés à la poursuite d’un ennemi en déroute. C’était une nuit de tempête, une de ces nuits d’apocalypse où les éléments se déchainent. Soudain, un éclair zébra les ténèbres, illuminant le coche arrêté devant l’abbaye. Un coche armorié, tiré par quatre chevaux à la robe d’ébène. Puis la portière s’ouvrit et un homme apparut. Drapé dans une cape sombre, il ressemblait à quelques émissaire du diable. Ses sourcils très noirs, plantés net, soulignaient comme un trait l’architecture hiératique du visage, le nez droit, la mâchoire aux contours accusés, les prunelles si foncées qu’un éclat bleuté y luisait. "Il est beau et inquiétant comme seule peut l’être une créature du Malin, songea Prudence, fascinée. Il en a le charme sulfureux, la vénéneuse séduction." A cette pensée, un petit frisson d’excitation la parcourut. Douée d’un joli talent de plume, la jeune fille se plaisait à inventer des histoires échevelées où de blondes ingénues s’éprenaient de héros ténébreux. Mais, cette fois, elle se trouvait face à un héros de chair et de sang, ô combien plus envoûtant...

Mon avis :

Un très bon livre situé à l’époque régence qui mêle habilement intrigues et romance, avec des personnages captivants.

Prudence est une jeune femme de son temps mais qui s’adonne à une activité peu recommandable pour l’époque : elle écrit des romans noirs. Vieille fille qui n’espère plus le mariage depuis longtemps, elle réside avec sa sœur en Cornouailles, cette contrée sauvage si propice à ses romans. Elle vit par procuration en rêvant de héros ténébreux et torturés, de manoirs hantés et de femmes tourmentées. Mais quand elle fait la connaissance de celui que l’on nomme Lord Lucifer, le rêve devient réalité, car elle rencontre enfin un personnage digne des romans chers à son cœur, au charme inquiétant. Ils vivront tous deux une idylle scandaleuse et envoûtante où le danger ne sera jamais loin.

Nimbée d’un brin de mystère, cette escapade amoureuse est rafraîchissante tant le style de Deborah Simmons est enlevé et riche. Dotée d’un humour fin qui confère une légèreté jouissive au récit, l’auteure nous entraîne dans une histoire qui ressemble fortement à nos lectures de jeunesse où, adolescentes, nous rêvions comme l’héroïne de rencontrer un lord ténébreux, beau comme un dieu, qui nous enlèverait pour une vie faite d’aventures et de passions.

L’espace de quelques heures, nous vivons, sourire aux lèvres, les péripéties de nos deux héros et le plaisir est présent du début à la fin. Une romance au charme suranné qui fait du bien au moral, à découvrir ou redécouvrir sans retenue !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire