Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

samedi 5 février 2011

La confrérie de l'horloge

Un début réussi pour cette série entre littérature jeunesse et steampunk Les agents de M. Socrate !
Le second tome arrive bientôt !

La Confrérie de l'horloge, tome 1
Les agents de M. Socrate
d'Arthur Slade

Édition du Masque
Sortie le 10 février 2010
Collection : Msk


Présentation de l'éditeur :

Ère victorienne, la campagne anglaise : le mystérieux M. Socrate se rend dans une galerie de monstres pour voir un magnifique spécimen dont on lui a parlé. C’est ainsi qu’il découvre Modo, nouveau-né monstrueux et difforme. Il décide de l’adopter et de l’élever lui-même. Quatorze ans plus tard, Modo a grandi dans un manoir des faubourgs de Londres, loin de toute civilisation, et surtout de tout miroir. Sans être conscient de sa difformité, il a été initié durant quatorze ans aux arts martiaux, techniques de camouflage et d’espionnage, mais aussi à la littérature, aux langues et à la géographie.
Le jour de ses quatorze ans, il est convoqué par son père adoptif, M. Socrate qui lui montre son reflet pour la première fois. Passé le choc de cette découverte, Modo comprend qu’il peut contrôler ses traits et muscles difformes pour revêtir une autre apparence l’espace de quelques minutes.
En vérité, M. Socrate a éduqué Modo en vue d’une mission bien précise. C’est ainsi qu’il emmène le jeune garçon, dissimulé sous un masque, visiter la grande ville de Londres. Alors que la calèche pénètre dans le centre, M. Socrate ouvre la porte et laisse Modo désemparé, seul dans Londres pour affronter sa première mission. Avec l’aide d’Octavia, une jeune espionne, il fera face à la terrible Confrérie de l’horloge et apprendra petit à petit l’art du métier d’espion…

Mon avis :

Premier volume de la série Les agents de M. Socrate, La Confrérie de l’Horloge nous plonge dans un Londres mystérieux, à l’ère victorienne, où la science passionne plus qu’elle n’effraie.

Le héros de cette aventure, Modo, est un jeune garçon de quatorze ans, difforme, mais doué d’un incroyable talent de transformation. Élevé par le mystérieux M. Socrate dans le but de devenir un agent secret redoutable, il est chargé d’une mission très étrange où des disparitions d’enfants se mêlent aux machinations politiques, où l’horreur est souvent synonyme de pauvreté. Aidé de la belle Octavia, il devra déjouer une terrible conspiration fomentée par la très secrète Confrérie de l’Horloge.

Bien que souffrant quelque peu de la mise en place de l’intrigue (comme souvent dans les premiers tomes), La Confrérie de l’Horloge n’en reste pas moins un ouvrage passionnant. L’histoire, nimbée de mystère, est bien menée, sans temps mort et nous tient en haleine jusqu’à la fin. De rebondissements en péripéties, nous suivons avec un véritable plaisir les aventures de ses deux jeunes agents pas comme les autres.

Bien qu’étant dédié à un jeune public (à partir de 12 ans), ce livre n’a rien à envier aux livres plus « adultes » du même genre, l’horreur de certaines situations et le sombre récit lui conférant une évidente profondeur.

Sans être enfantin, le style impeccable de l’auteur rend la lecture fluide et accessible. Arthur Slade nous livre ici une très sympathique série, avec des héros atypiques et attachants que l’on suivra avec enthousiasme.

A découvrir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire