Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 6 avril 2011

Espoirs Secrets



Une très jolie romance contemporaine, simple et bourrée d'émotion, une réussite !

Espoirs Secrets
de Kay Stockham


Éditions : Harlequin

Collection : Prélud'

Sortie le 1er juin 2009

Présentation de l'éditeur :

Jenn est malheureuse : elle déteste ses formes et, du coup, redoute plus qu'elle ne les recherche les contacts avec les hommes. Poussée par une amie, elle accepte cependant de se prendre en main et s'inscrit dans un club de sport. Là, elle est immédiatement éblouie par Nick Tuslasne, son coach, un homme physiquement parfait, si séduisant que Jenn se sent plus insignifiante que jamais : comment cet homme magnifique pourrait-il la regarder autrement que comme une pauvre fille déprimée ? La réalité est cependant très différente de ce qu'imagine Jenn : touché par son charme discret et sa gentillesse, Nick ne rêve que de la connaître mieux, voire davantage. Seulement, lui-même enfermé dans son image de beau gosse et de séducteur superficiel, il n'ose pas sortir de son rôle ni faire le premier pas...

Mon avis :

Habituée de la collection Prélud' d'Harlequin, Kay Stockham est un auteur à part qui sait parler des femmes comme personne.
Dans Espoirs Secrets, l'héroïne, Jenn, est une jeune institutrice qui a perdu toute confiance en elle suite à un divorce douloureux. Son ex-mari, archétype même du jeune médecin macho, beau comme un Dieu mais avec la capacité émotionnelle d'une petite cuillère, l'a fait beaucoup souffrir en la trompant, mais aussi en la rabaissant constamment car Jenn est une femme gentille … et rondelette.
De remarques en soumission, Jenn finit par se sentir aussi désirable qu'un vieux kleenex.
Un soir de grande témérité pourtant (et de quelques verres de champagne) elle décide de se prendre en main et accepte le coaching d'un homme séduisant, physiquement parfait qui transpire la sensualité pas tous ses pores, Nick Tuslane. En échange, Jenn devra donner des cours particuliers au fils de l'Adonis, en totale rupture scolaire.

Les moments partagés d'efforts physiques, de restrictions alimentaires, mais également de soutien et de confessions vont les amener à se rapprocher et faire fi de leurs préjugés. Ils vont se découvrir en douceur, s'apprécier, se désirer, jusqu'à ce que le regard de l'autre finisse par les persuader qu'au final, ils s'aiment ainsi, aussi imparfait qu'ils puissent être.

En toute simplicité, Kay Stockham nous parle de la vie de deux êtres que tout sépare et qui pourtant, sont destinés l'un à l'autre. Au-delà de l'histoire d'amour, c'est aussi la complexité de nos relations à l'autre qui est mise en exergue, cette façon de se persuader que nous devons changer pour plaire car nous sommes incapables de retenir l'attention de quiconque. Des kilos en trop ? Ne pas avoir fait d'études ? La société toujours plus compétitive nous rappelle sans cesse qu'il faut être parfait et fort pour durer, et oui, Darwin avait raison. Mais sommes-nous forcément plus heureux pour autant ?
L'auteure nous montre qu'au final, la vie nous réserve bien des surprises et que les combinaisons aussi improbables qu'inattendues peuvent s'avérer les plus réussies.

Un très bon moment de lecture qui vous laisse un sourire énigmatique aux lèvres et un véritable sentiment de bien être, même avec ses kilos en trop.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire