Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

samedi 9 avril 2011

Black Rose

Un romantic suspense captivant ^^

Black Rose
d'Erica Spindler


Éditions : Harlequin
Collection : Mira

Sortie le 1er mars 2010


Présentation de l'éditeur :

« Ils savent. Vous êtes en danger. Partez avant qu'il ne soit trop tard. »
En dépit des menaces, Liz Ames s'obstine : pourquoi cherche-t-on à l'empêcher d'élucider le mystère qui plane sur la disparition inexpliquée de sa sœur Rachel ? A Key West, les habitants paraissent réticents à évoquer le sujet. A commencer par Tara Mancuso : si l'adolescente que rencontre Liz semble détenir la clé du mystère, elle se tait, apparemment terrifiée. Avant d'être sauvagement assassinée...
Face à l'horreur, Liz Ames comprend que la disparition de sa sœur, une femme de foi et d'Eglise, et l'assassinat barbare de Tara, dont elle découvre le corps tatoué d'une rose noire et mutilé selon un atroce rituel dans le jardin de l'église de Key West, ont un lien. Mais lequel ?
Le meurtre de Tara est-il, comme l'affirme Mark, son petit ami, l'œuvre d'une secte avec laquelle elle tentait de rompre ? Ou bien celle d'un copycat du tueur en série qui attend dans les couloirs de la mort son exécution pour l'assassinat de plusieurs jeunes filles ?

Mon avis :

Liz Ames est une femme que la vie n’a pas épargnée. Divorcée pour cause d’adultère, éprouvée par le décès de sa mère, il ne lui reste que sa sœur Rachelle. Celle-ci a décidé de s’installer à Key West et de devenir pasteur. L’éloignement de l’une et les obligations professionnelles de l’autre ont rendu la communication difficile entre les deux sœurs.

Sans nouvelles de Rachelle depuis plus d’un mois, Liz reçoit un jour un appel alarmant de la police de Key West lui signalant la disparition de sa sœur. Ebranlée, Liz abandonne tout pour s’installer sur cette ile paradisiaque de la Floride avec la ferme intention de comprendre ce qu’il s’est passé. Ce n’est que lorsqu’elle découvre le cadavre d’une jeune fille atrocement mutilé dans le jardin de l’église de la révérende, que la disparition de Rachelle sera prise au sérieux, l’enquête prenant un tour des plus maléfique.

Plus proche du thriller que du romantic suspense Black Rose est un livre haletant, dont l’intrigue, plutôt bien menée, nous prend aux tripes et nous sommes bien incapables de le refermer avant l’épilogue. Pourtant l’enquête est des plus classiques, mais l’auteur met en scène les personnages avec talent, semant discrètement des indices nous menant sur des impasses si bien que nous sommes réellement surpris par chaque rebondissement, et c’est plaisant de ne pas deviner l’identité du tueur après les 100 premières pages !

Les héros de l’histoire sont très intéressants. Tout deux présentent des fêlures importantes, cicatrices d’un passé douloureux qui vous marque à jamais. Liz est en souffrance, mais Rick Wells également. Veuf, il a perdu son fils dans de dramatiques circonstances et il se cache dans son bar qu’il dirige d’une main de fer dans un gant de velours, faisant une croix sur son ancienne vie de flic. Pourtant, les évènements de Key West ne le laisseront pas indifférent et il ne pourra s’empêcher de s’allier à Liz pour mener sa propre enquête.

Captivant, Black Rose nous offre un bon moment de lecture, nous baladant sans cesse entre superstitions religieuses et réalité, thriller horrifique et polar noir, palpitations garanties.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire