Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 20 mars 2011

Le baiser de minuit

Un premier tome sympathique pour une série à suivre, assurément !

Minuit, tome 1 :
Le baiser de minuit

de Lara Adrian


Éditions : Milady

Sortie le 18 mars 2011



Présentation de l'éditeur :

À la suite d'un meurtre, Gabrielle Maxwell est projetée dans un monde où les vampires rôdent et se livrent une
guerre fratricide. Lucan Thorne méprise la violence de ses congénères. Lui-même vampire, il a juré de protéger non seulement les siens, mais aussi l'humanité. Il ne peut courir le risque de se lier à une mortelle. Mais quand Gabrielle devient la cible de ses ennemis, il n a d'autre choix que de l'entraîner dans les profondeurs où il règne l'entraîner dans son univers.


Mon avis :

Parlons d'entrée de ce qui peut fâcher ou faire hésiter le lecteur. Rassurez-vous, Minuit, la nouvelle série de romance paranormale de chez Milady n'est pas une copie de La Confrérie de la Dague Noire.
Même si JR Ward elle-même en conseille la lecture, et s'il est facile de faire le lien entre des guerriers membres d'une confrérie d'un côté et des guerriers membres d'une Lignée de l'autre, le ton et le style de Lara Adrian sont fondamentalement différents.

Oui, il y a des similitudes, puisque nous sommes devant un roman classique de romance paranormale, qu'il y a des vampires en guerre, des guerriers mâles alpha dans toute leur splendeur, mais elles s'arrêtent ici. L'univers créé par Lara Adrian est plutôt novateur et riche. L'auteur en distille savamment les éléments tout au long du récit, permettant la compréhension sans alourdir la lecture et force est de reconnaître que l'immersion se fait avec facilité.

Même si ce premier opus souffre de la fameuse malédiction des premiers tomes, à savoir la mise en place de l'intrigue et des personnages, son classicisme est plaisant et surtout, il nous apparaît plus comme une mise en bouche promettant un univers beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît dans les tomes suivants.
La rencontre avec les différents protagonistes se fait en douceur, l'histoire de Lucan et Gabrielle est belle et passionnelle, nous offrant de très jolis moments plein de sensualité où le duo fonctionne à merveille.
La plume de l'auteure est très élégante et marque donc une réelle différence avec l'ensemble des publications de l'éditeur à ce jour.
Une série qui n'est pas à négliger sachant que le meilleur reste à venir, et il ne faudra pas attendre longtemps puisque nous lirons l'histoire de Dante dès le mois prochain dans Minuit Écarlate, en attendant celle de Tegan, le guerrier ténébreux de la Lignée, à paraître mai.

A découvrir séance tenante !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire