Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 30 mars 2011

Eté Mutant

Il était temps que je parle ici de Jack Spark et de Victor Dixen, un auteur que nous soutenons depuis le tout début sur Bit-lit.com !

A savoir que cette saison 1 sera très bientôt disponible en poche chez Gallimard ^^


Le Cas Jack Spark # 1 : Eté mutant
de Victor Dixen

Editions : Hardcover
Date de sortie : le 1 Octobre 2009



Présentation de l'éditeur :

Jack Spark, 15 ans, vit à New York avec ses parents et son unique compagnon, un hamster... Socialement isolé, profondément marqué par ses cauchemars et insomnies qui le poursuivent depuis toujours, il évite le redoublement de justesse mais pas Redrock, un camp de vacances dans le Colorado pour adolescents à problèmes : suicidaires, gothiques, psychopathes, anorexiques, orphelins de l’Assistance Publique et kleptomanes constitueront sa joyeuse bande dans l’enfer de cette colonie estivale.

La mystérieuse famille Krampus et le personnel d’encadrement du camp, réplique des légendaires bandits du désert - Calamity Jane, le Kid - appliquent d’effroyables méthodes de rééducation; les adolescents sont convoqués à d’étranges séances de thérapie dont ils ressortent exsangues, sauf Jack qui assiste avec effroi à sa métamorphose : ses cheveux deviennent bleus, de nouvelles rangées de dents surgissent et il se découvre des facultés surhumaines... Jack doit faire face à cette dualité qui l’anime, entre le bien et le mal représenté par les Fés de Redrock, dont l’objectif est de prendre le pouvoir sur les humains et contrôler le monde, en se nourrissant du Flux vital des jeunes pensionnaires du camp. Entre sa transformation, les balbutiements de l’amour, la jalousie, la trahison, la peur et l’excitation, Jack va devoir assumer le rôle de héros. La guerre est déclarée, et elle est historique...


Mon avis :

Jack Spark est un adolescent qui souffre de troubles du sommeil. Il passe ses nuits à déambuler dans la maison familiale et ses journées à l'école où il peine à suivre le déroulement des cours. Non qu'il soit un cancre mais son incapacité à se reposer va nettement nuire à son bulletin scolaire. Rêvant de passer l'été chez Granpa où il n'a aucune restriction, la douche est froide quand ses parents lui annoncent qu'il part en colonie pour le Colorado, à Redrock.
Colonie?...disons plutôt une prison, ou barbelés et miradors vous souhaitent la bienvenue et où les « monos » sont de véritables geôliers.
Entouré d'enfants dit à problèmes, mythomanes, cleptomanes, violents, Jack va se lier des amitiés , comme la belle et troublante Sinead, dont les sentiments profonds qu'il a pour elle vont définitivement le transformer. D'étranges pouvoirs naissent en lui alors que ces camarades deviennent des loques...Que se passe-t-il dans ce camp de la mort? Car oui Redrock est bien cela, une pseudo colonie qui vous rogne votre vitalité pour ne laisser de vous qu'un semblant de vie, un être de chair mais dont l'âme, le désir, l'envie se sont dissouts, toute volonté aliénée. Sauf pour Jack!

Bienvenue dans la tête de Jack Spark! Dans ce roman où la narration à la première personne pourrait devenir pesante au fil des pages, l'auteur Victor Dixen a su donner du peps à son personnage, nous dévoilant un adolescent pris dans la tourmente des sentiments et questions que se posent les jeunes de son âge même si sa singularité soulève d'autres désagréments.

Divisé en trois parties, ce livre nous livre la vie de Jack avant son départ et sa transformation, sa détention en ces lieux malsains et pour finir le changement, le dénouement, le tout écrit de manière simple mais recherchée, agréable et croustillante. Vous n'aurez qu'une envie n'en faire qu'une bouchée pour vite arriver au bout de cette course démoniaque ou... féerique!

Amis du genre fantastique vous y trouverez votre compte, entre réalité et histoires pour enfants où les gentils ne le sont peut-être pas et où les méchants existent vraiment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire