Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 27 mars 2011

La revanche d'une brune

Une chick-lit très sympa et jouissive !!

La revanche d'une brune
de Melissa Senate

Édition : Harlequin
Collection : Red Dress Ink
Sortie le 1er avril 2010


Présentation de l'éditeur :

Bon d'accord, je plaide coupable ! Moi, Abby Foote, vingt-huit ans, je suis tout simplement incapable de distinguer un menteur patenté, infidèle et immature comme il se doit, d'un vrai prince charmant. Résultat : je multiplie les désastres amoureux. Certes, cette fâcheuse habitude me désole, mais pas au point de me donner des envies de meurtres !
C'est pourtant précisément ce que semble croire le très séduisant inspecteur Benjamin Fargo, qui depuis la mort prétendument inexpliquée de l'un de mes ex petits-amis, a décidé de ne plus me quitter d'une semelle. Et croyez-moi, même si cet homme est scandaleusement sexy, je n'ai pas l'intention de le laisser me traiter comme une criminelle !

Mon avis :

Et oui, ça arrive ! Dans le flot des parutions de la collection Red Dress Ink, se cachent parfois de jolies perles. Déjà publié en 2007 dans la même collection, La Revanche d’une Brune est un petit bijou de bonne humeur, pétillant à souhait, saupoudré de beaucoup d’émotion intelligemment cachée par une bonne dose d’humour qui évite de tomber dans le pathos.

L’histoire est un classique du genre. Une jeune célibataire de 28 ans, branchée, pas trop mal avec un job reconnu socialement se prend des râteaux monumentaux à chacun de ses flirts ! Abby Foote a le chic pour dénicher les hommes les plus crétins de la planète sous une bonne couche de tape à l’œil plaisant, et qui ont un talent particulier pour la quitter de manière inappropriée et ridicule : par mail, en plein mariage familiale, pendant son anniversaire ou sur le chemin de la brit milah de son neveu.

Dépitée, la jeune femme n’est pas au bout de ses surprises quand elle se retrouve être le suspect numéro 1 dans le meurtre de l’un de ses ex-petits amis, l’enquête étant menée, qui plus est, par son amoureux secret de jeune fille. Les jours à venir vont être très compliqués pour elle…

L’originalité de ce roman se trouve principalement dans l’enquête menée pour meurtre et ces conséquences sur la vie de notre héroïne. En effet, derrière la légèreté et l’invraisemblance du propos se cache une réelle problématique sur les familles recomposées et la place de chacun dans l’histoire familiale. Abby a des demi-sœurs qui, même si elles sont proches, ne l’empêchent pas de se sentir exclue. La pression de la mise en accusation d’Abby ne fera que mettre en exergue ce sentiment d’abandon, crevant un abcès douloureux. Les tensions aussi difficiles qu’inévitables permettront pourtant de régler les non-dits et de libérer chacun des protagonistes.

L’humour largement utilisé ici n’est jamais déplacé ou inutile, bien au contraire. Il permet de mieux appréhender des évènements pourtant dramatiques. Mais n’oublions pas que nous sommes dans une romance et que tout est appelé à bien finir. C’est donc avec un large sourire que nous refermons ce récit, du baume au cœur et des étoiles pleins les yeux.

A prescrire d’urgence en cas de morosité !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire