Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

jeudi 20 juin 2013

Man of Steel




Synopsis :

Un petit garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur Terre. Plus tard, il s'engage dans un périple afin de comprendre d'où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s'il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l'espoir pour toute l'humanité.

Mon avis :

Man of Steel était certainement le film le plus attendu de l’année 2013. Après le carton des films Marvel (Iron Man 3, Avengers) et le très bon épilogue de son collègue de chez DC Comics (The Dark Knight Rises), Superman avait de quoi frissonner à l’idée de ne pas être à la hauteur.


Zack Snyder, fort d’un Watchmen déroutant et d’un 300 à la plastique parfaite, avait fort à faire pour redorer le blason de notre alien adoré, Superman a 75 ans et sa côte auprès du public commençait sérieusement à baisser.

Que ceux qui pensaient que notre homme d’acier était un super-héros trop propre et trop vieillot pour rallier les foules, aillent se payer une sérieuse session de flagellation tant leurs pensées de mécréants sont fausses, hommes de peu de foi !


La puissance de Superman n’a jamais été aussi bien mise en scène que dans Man of Steel ! Et je ne parle pas uniquement de sa force surhumaine, mais également et surtout de sa conviction que l’humanité peut-être bien plus grande qu’elle n’y paraît. Superman a toujours été un symbole de courage, de détermination et d’espoir car c’est pour cela qu’il a été sauvé.

Le réalisateur joue d’ailleurs avec habileté sur l’image quasi messianique de ce jeune homme aux pouvoirs extraordinaires mais qui est obligé de vivre en marge, de fuir et de se cacher, jusqu’à ce qu’il comprenne la raison de sa venue sur Terre.

En utilisant une narration découpée, non chronologique, Zack Snyder permet de mettre en exergue toute la beauté de cette histoire. Les divers flashbacks nous font découvrir les failles du jeune Clark Kent, déchiré entre son habileté naturelle à aider son prochain et le besoin évident de ne rien montrer de ses capacités.

Les scènes intimistes se succèdent aux incroyables scènes d’action et de combat, car avouons-le, Man of Steel est visuellement époustouflant.Rien ni personne n’est épargné par la violence du Général Zod, magnifique super-vilain s’il en est, pour qui nous avons une empathie certaine puisque chacune de ses actions est mue par son envie de sauver sa planète.


Même si c’est un très grand film, Man of Steel n’est pourtant pas sans défauts (très peu de défauts hein !). Nous aurions aimé quelques scènes plus intimes supplémentaires, les effets spéciaux peuvent paraître quelque fois un peu brouillon, mais ne boudons pas notre plaisir, Man of Steel est une très grande réussite, porté par un Henry Cavill parfait et très charismatique en Superman.


Parmi les Super-héros, Superman a toujours bénéficié d’un statut particulier. Il est le tout premier, celui qui a porté l’espoir de plusieurs générations de lecteurs, il méritait un film à la hauteur de ce qu’il représente pour nous, Zack Snyder l’a fait...




Fiche technique

Man of Steel
Film américain de Zack Snyder
Avec : Henry Cavill, Amy Adams, Michael Shannon...
Genre : Action, aventure
Durée : 2h20 mn
Sortie française le 19 juin 2013

1 commentaire:

  1. Bon, je l'ai vu samedi avec l'homme.
    Je partage ton avis sur Zack Dieu Snyder que j'aime fort dans mon corps de femme et dont les films figurent quasi tous dans mon top culte perso. J'ai aussi aimé le côté messianique (comme tu dis) du petit Clark et la narration non-linéaire.
    C'est clairement un dépoussiérage du mythe et dans le genre j'ai vraiment apprécié la disparition du petit slip rouge un brin kitchounet. Le nom de Superman est à peine prononcé pendant le film (2 fois il me semble), ce que j'ai trouvé bien vu.
    On nous a épargné aussi la bonnasse à gros seins qu'on retrouve désormais dans tous les films ou presque, parce que c'est plus vendeur, et pour le coup, j'ai adoré retrouver Amy Adams (que j'aime beaucoup), et qui a le mérite de ressembler à une vraie personne, pas une Megan Fox ou qui sais-je.

    Par contre, même si j'ai passé un très bon moment et que c'était clairement un film à voir au cinéma, je suis moins enthousiaste que toi.
    J'ai trouvé le scénario un peu simple, avec des scènes d'actions qui n'en finissent pas et d'autres qui auraient mérité un meilleur traitement mais qui sont expédiés en 2/2 (notamment celles qui expliquent des éléments de l'histoire ou qui montrent les liens entre les personnages).
    Côté action le contrat est rempli, même trop, je pense qu'il y a plus de fois le son "boum" que de mots prononcés par les acteurs pendant tout le film. Tout ce qui est touché, percuté ou que sais-je explose aussitôt, voire multi-explose lol. Au bout d'un moment j'avais moins envie de suivre le film que de compter les explosions, tant le nombre devenait absolument hallucinant.
    Les flash-backs m'ont beaucoup plu, mais c'était peut-être un poil trop gentillet, limite ambiance Smallville.
    ///SPOILER////
    Et le père qui se sacrifie pour sauver le chien, alors que Clark aurait pu aller le chercher et revenir sans 1/se faire tuer, 2/ dévoiler ses pouvoirs, j'ai trouvé ça un peu concon.
    ///SPOILER////

    Bref, j'ai eu l'impression que Zack Snyder en faisait un peu trop côté action, comme s'il s'était dit "Ok, y a eu masse de films de superhéros sortis ces dernières années, avec des effets spéciaux de dingue et plein d'action, faut que je fasse plus, beaucoup, beaucoup plus".
    Malgré ces défauts et faiblesses qui ne sont pas si gênantes, Man of Steal est un film à voir, un bon film, qui dépoussière le mythe de Superman et qui bénéficie d'une esthétique super léchée, façon Snyder. J'ai aimé le voir au cinéma, mais je ne sais pas si je le verrais une seconde fois. je pense qu'une fois m'a suffit.

    RépondreSupprimer