Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 23 juin 2013

Je fais que ce que je veux avec mes cheveux !




Aujourd'hui, j'ai décidé de pousser un petit coup de gueule. Ça faisait longtemps ? Tout à fait. Ce que je vais dire n'est pas nouveau, je dirais même que le sujet est récurent.

Mais parfois, s'exprimer, même pour dire des choses rabâchées, fait du bien.

À l'aube de mes quarante ans (le premier qui fera une réflexion sur mon âge prendra un monumental coup de pelle dans sa face), je continue à faire vivre l'enfant qui est en moi. Pas que je ne veuille pas grandir, ça s'est fait tout naturellement, et j'ai vécu bien des choses qui font de moi la femme mature que je suis.

Ce n'est pas parce que je continue à m'extasier sur Harry Potter que je me vois comme Peter Pan. Je suis une femme, pas trop mal dans sa peau et qui assume pleinement ses bons comme ses mauvais côtés. Je suis une épouse et une mère. Je suis une professionnelle aussi et je fais vivre ma famille. 
Bref, je ressemble à beaucoup de quarantenaires et je ne suis guère différente, à ceci près que je suis une blogueuse.

Je suis également une lectrice, une passionnée. Je lis différents genres comme beaucoup le savent, mais surtout de la romance et des comics. Défendre la romance a été le fer de lance de mon forum Bit-lit.com pendant longtemps (ça l'est toujours). Parler de romance sur un support dédié aux lectures de l'Imaginaire était un pari osé, d'autant plus que le petit monde de la fantasy et de l'urban fantasy était, à l'époque, un brin élitiste. Pourtant, au fil du temps, la section romance s'est étoffée, pour devenir de plus en plus grande, et je sais, pour avoir eu de nombreux retours, que nous avons initié et converti un bon nombre de personnes qui se faisaient une fausse idée du genre.

Je suis vraiment très fière de ce que nous avons réalisé, Nancy et moi, sur ce forum, et je sais que nous avons contribué au développement du genre. Si je vous parle de ça, ce n'est pas par hasard. Car ce que nous avons vécu à cette période, ressemble peu ou prou à ce que je vis à l'heure actuelle.
Sortir la romance du ghetto ne fut pas une mince affaire, et nous avons essuyé pas mal de revers, de réflexions également. Oh nous n'étions pas seules, il y avait Onirik, Blue-Moon et Les Romantiques bien avant nous. La différence étant que ces communautés étaient clairement identifiées comme supports dédiés à la romance (du moins en grande partie), pas nous. 

Maintenant, le genre est entré dans les « mœurs » de la blogo si je puis dire, mais ça n'empêche pas les préjugés de continuer leur chemin. 

On m'a fait une réflexion, pas plus tard qu'hier, sur mon mode de vie et mes lectures. Un commentaire anonyme posté inopinément sur mon blog, que j'ai bien sûr supprimé depuis : je suis une gamine qui ne veut pas grandir qui passe sa vie à discuter avec des gens imaginaires sur internet, qui fait mumuse sur un blog, porte des TS de Wonder Woman (oué, bah je te merde, j'ai trop la classe avec ! Et en plus, je porte une écharpe de Gryfondor l'hiver !), et le pire de tout, je lis de la bande-dessinée américaine et en plus de la romance. Donc je ne suis pas une vraie lectrice. Je ne lis pas de la vraie littérature. 
Je ne suis pas une vraie cinéphile également, car j'adore les films américains. Que j'ai dépensé connement une fortune pour m'acheter une mallette du S.H.I.E.L.D. et qu'à mon âge, c'est une honte.


Je pensais pourtant que ce genre de préjugés n'était plus d'actualité, j'avais tort. Dans notre petit monde à nous, nous avons, autant que faire se peut, réussi à faire évoluer les choses en faisant connaître notre passion. À l'extérieur, ce n'est pas forcément le cas. Je ne suis donc que déception. Déception de lire et d'entendre autant de conneries. Alors, à ceux qui pensent encore que nous sommes des abrutis finis, nous, les Geeks, les blogueurs, ceux qui portent des TS Superman et contribuent à entretenir une flamme trop longtemps étouffée, je vous adresse ce petit mot :

Je vous pisse au cul.
La richesse est dans la diversité ! Je peux autant lire un comics, une romance, une fantasy, qu'un classique de la littérature. Je peux m'extasier devant un film de Christopher Nolan et pleurer sur un Haneke. 
Lire de la romance, ce n'est pas se contenter de médiocrité, bien au contraire, et ça ne fait pas de moi une nympho si elle est érotique. Quant aux comics, ils véhiculent bien plus de valeurs que vous pouvez le penser et je suis très fière de transmettre cette culture à ma fille, même si j'ai l'air ridicule. Je fais mumuse sur internet ? Moi, au moins, j'ai des amis. Des gens formidables qui me suivent au quotidien, avec qui je partage mes joies et mes peines et qui, au-delà de nos différences, sont là quand j'ai besoin d'eux. Je fantasme sur Loki ou Superman ? Tout à fait, au moins mes nuits sont plus belles que vos jours. Et plus endurantes. Je suis une femme comblée, merci. Quant à mon blog, c'est un plaisir et un bel exercice que de partager ses avis et ses opinions. Vous pourrez la ramener quand vous en aurez fait autant. 
Et bref, je termine en paraphrasant notre chère Cassandra O'Donnel : je lis de la romance, je lis des comics, et je vous emmerde. 


17 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord avec toi ma belle et continue de nous faire rêver. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je suis bien d'accord avec toi. Je suis blogueuse depuis plus d'un an et demi maintenant (donc encore une petite nouvelle dans un sens lol), mais malheureusement, les critiques sont faciles à faire. Les gens qui les font sont souvent des gens qui lisent pour se donner un genre, en lisant des classiques parce que "ça fait bien, ça fait classe". Mais après tout, un livre reste un livre : que ce soit de la romance, ou tout autre genre, quel que soit l'auteur ou le style du livre, tant qu'on lit ce qu'on aime, on est heureux, et c'est là l'essentiel. Alors oui, MERDE aux gens qui critiquent (surtout en anonyme d'ailleurs, quel courage...), et continuons à vivre notre passion sans nous cacher !

    RépondreSupprimer
  3. YEAH BABY !! \o/
    (voui, c'est tout, mais ça résume bien ce que je pense =D )

    RépondreSupprimer
  4. Je t'aime d'amour, tu le sais.

    RépondreSupprimer
  5. Chacun lit, écoute et regarde ce qu'il veut, c'est tout de même le minimum dans un pays libre. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, c'est tout simplement une partie de nous que l'on ne doit pas justifier, aux dernières nouvelles. Je n'aime pas la romance ou les comics mais ça ne me viendrait pas à l'idée d'imposer mon point de vue à ceux qui ne sont pas dans mon cas.
    Plein de poutous, Elaura.

    RépondreSupprimer
  6. Je te soutiens à 100% et Cassandra a drôlement raison!!!

    RépondreSupprimer
  7. Alors là, zut et crotte! T'as bien raison, vis ta vie, incarne la liberté... Nous sommes au XXIème siècle. Si les gens sont incapables de suivre l'évolution, qu'ils restent donc au zoo.

    Bises miss

    RépondreSupprimer
  8. Comment ne pas être d'accord avec toi ? ;)

    RépondreSupprimer