Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

samedi 1 juin 2013

**Challenge** Angel




Et voici la dernière chronique du challenge, celle d'Angel by Nadia, bonne lecture :)


Synopsis :

Angleterre, 1905. Angel Deverell, jeune écrivain prodige, connaît une ascension fulgurante et réalise ainsi le rêve de toute jeune fille : succès, gloire et amour. Mais n'est-ce pas trop pour une seule femme ?


Avis de Nadia :

Francois Ozon nous offre ici un film d'époque réussit et grandiose. Autant par son casting trié sur le volet, avec Romola Garai et Michael Fassbender, deux acteurs quasiment inconnus à l'époque et qui ont beaucoup fait parler d'eux depuis.
Un film un peu passé inaperçu lors de sa sortie (mais que j'ai vu un dimanche au cinéma, et que 
j'ai tellement aimé que j'en ai oublié d'aller voter). Adapté d'un livre d'Elizabeth Taylor (la romancière), Francois Ozon nous offre une fresque incroyable.
Nous suivons la jeune Angel Deverell, une jeune fille qui rêve de célébrité et de reconnaissance. Reconnaissance qu'elle obtiendra plus tard, avec la parution de son roman. Mais Angel est une jeune femme capricieuse, qui n'accepte pas qu'on lui refuse quelque chose et qui multiplie les demandes d'attention de la part de tous. Elle en oublie de vivre et de faire attention aux gens qui l'entourent.
Michael Fassbender lui campe le mari d'Angel; un homme qui se veut fort mais qui cache des blessures; des blessures qui apparaîtront plus tard, quand la vie d'Angel au sein de Paradise,  sera devenu un enfermement constant pour elle et ses proches.
L'histoire ne nous épargne rien, du début du siècle dernier, en passant par la guerre et ses ravages...
Angel nous offre une très belle histoire, un drame passionnel mais Francois Ozon signe ici un film  parfait, avec une réalisation soutenue, des décors et des costumes à couper le souffle et une maîtrise
parfaite de ses acteurs.
Un film dont on ne parle pas assez et qui mérite pourtant d'être connu !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire