Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 7 novembre 2012

La France, parent pauvre du cinéma ?



Et oui lecteur, c'est encore un coup de gueule. Tu vas croire que j'y suis abonnée en ce moment et tu n'as pas tort, c'est un peu dans l'air du temps. La grisaille et le froid de novembre, les caisses vides et Noël qui approche à grands pas. Mais là n'est pas le propos du jour.
Tout à l'heure en fumant ma cigarette dehors (voui, je ne fume pas chez moi), pestant contre la température de plus en plus basse, me revenait à l'esprit un petit agacement permanent. Petit hein, mais toujours présent, irritant, un peu comme le début d'une carie. Je pense que tu vois de quoi je veux parler lecteur. Ces trucs qui te font râler régulièrement, sans que tu puisses y faire grand-chose.

Cette carie-là se nomme le cinéma. Oh, j'adore le cinéma, et c'est là où le bât blesse. Je me suis souvenu du prix des places et de l'augmentation prochaine de la TVA. Je me rappelle aussi du nombre incroyable de films dont la distribution en salle favorise les grandes agglomérations au détriment des petites et moyennes villes de province. Ne parlons pas des films qui ne bénéficient même plus d'une sortie en salle et dont nous devons attendre une VOD pour avoir la chance de les visionner en français. Et encore, quand VOD ou DVD il y a.

As-tu vu un film de Joanna Hogg en France ? Pourtant, ce fut une très belle découverte pour moi que cette cinéaste. Oh, je remercie Youtube d'ailleurs, grâce à qui j'ai pu voir son premier film Unrelated, en vo bien sûr, la non-anglophone que je suis en a un peu souffert. Mais c'est le prix à payer quand on s’intéresse au cinéma indépendant britannique.
As-tu une date de sortie française pour My brother the devil  de Sally El Hosaini ? Non pas encore. Film primé au London Film Festival et qui compte un acteur français au casting.

D'autres exemples ? As-tu vu le dernier film de Robert Redford La Conspiration en salle ? Non, il est sorti directement en DVD. Les raisons ? Les films en costume (comprenez d'époque) se vendent mal. Et puis il parle d'une période de l'histoire des États-Unis méconnue en France (c'est vrai que les français n'ont jamais entendu parler de l'assassinat d'Abraham Lincoln. Quoi, le chasseur de vampires ?).


Combien de temps a-t-il fallut attendre pour voir le Jane Eyre de Fukunaga sur grand écran ? Plus d'un an. Et encore, dans un nombre de salles très limité. Ah et puisqu'on parle plus ou moins de Michael Fassdender, as-tu vu Shame au cinéma ? Moi oui, un seul cinéma sur tout le département de la Loire, à croire que le film était caché comme s'il s'agissait d'un porno.

Tu sais ce qui m'agace le plus lecteur ? Ce qui me met en rogne et qui me donne des envies de meurtre ? C'est que ce soit des personnes diplômées en économie qui décident de ce qui pourrait éventuellement m'intéresser au cinéma. Qui tranchent sur ce qui mérite d'être distribué ou pas, pariant sur le nombre d'entrées en salle, faisant fi de l'art et du talent des jeunes cinéastes méconnus, ou de réalisateurs confirmés, français ou pas, balayant d'un revers de main mes goûts et mes envies. 

En fait lecteurs, je déteste que des trous du cul pensent à ma place. Je sais, mon coup de gueule ne sert à rien, les réalités économiques sont là. Alors comme c'est la crise et que ça coûte trop cher de distribuer correctement les films en France, voire de les distribuer tout court, je vais continuer à télécharger, à regarder des films sur Youtube, comptant sur la générosité des internautes étrangers. Et la logique économique, je l'emmerde, c'est dit. 


4 commentaires:

  1. J'ai envie de dire "ça, c'est fait". :D Très bien dit, c'est le genre de coup de gueule que je trouve très intéressant, pour le coup ^^

    RépondreSupprimer
  2. Oh yeah ! Tout est dit je pense ;)
    Ne te prive pas de rouspéter en tout cas car je répondrai toujours présente ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci copine, parfois ça fait du bien de se lâcher ;p

      Supprimer