Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

vendredi 23 novembre 2012

Thor, tome 2 : Victoire

Thor, tome 2 : Victoire
Joe Michael Straczynski / Olivier Coipel

 
Éditeur : Marvel Panini France
Collection : Marvel Deluxe
Sortie : 9 novembre 2011





Présentation de l'éditeur :

Ceux qui l’avaient parié ont gagné ! Le film Thor a embrasé les salles obscures en avril dernier. La première expérience cinématographique du Dieu du Tonnerre a été un énorme succès. Côté librairie, le premier volume paru dans la collection Deluxe, a lui aussi suscité un véritable engouement. Le deuxième tome est donc très attendu. Il nous présente la suite et la fin de la savoureuse saga de J.M. Straczynski et Olivier Coipel, dans laquelle Loki nous dévoile ses plans. Nous découvrirons aussi ce que vient faire Bor, le grand-père de Thor et nous comprendrons le rôle que va jouer le terrible Docteur Fatalis. En décembre, Thor retombera entre les mains expertes d’Olivier Coipel dans la série publiée en kiosque, il sera aussi le principal protagoniste de Fear Itself, le dernier crossover Marvel. Le Dieu du Tonnerre n’a pas fini de faire parler de lui ! 

Mon avis :

Cet album fait suite à Thor Renaissance paru en avril 2011 et marque la fin du fabuleux travail du scénariste J.M. Straczynski pour Marvel (malheureusement).

Ce second opus est une merveille, tant au niveau du scénario - dont les éléments s’enchaînent parfaitement est sans fausses notes - qu'au niveau graphique. La montée en puissance de l'intensité dramatique est passionnante et habilement maîtrisée, jusqu'à nous offrir des scènes de combat d'anthologie qui frisent la perfection. Un album riche, puissant où Loki est au sommet de son art. Dommage que celui-ci nous laisse quand même un sentiment d'inachevé puisqu’aucuns scénaristes n'a su reprendre le travail de JMS correctement par la suite. Pour le coup, nous ne connaissons pas les véritables desseins de Loki. Mauvais point pour Marvel donc, qui choisi bien trop souvent la dispersion économique plutôt que la qualité et qui prive les lecteurs de potentielles histoires captivantes et surtout, complètes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire