Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mardi 9 octobre 2012

Coup de folie sur Manhattan !

Une chick-lit sympathique et fun !

Coup de folie sur Manhattan !
de Mindy Klasky

Edition : Harlequin
Collection : Red Dress Ink
Sortie le 1er juin 2012


Présentation de l'éditeur :

Il y a des jours comme ça où tout va de travers. Mais alors vraiment de travers. Et là, je ne parle pas de se fourrer sa brosse à mascara dans l’œil, ni de casser le talon de sa Louboutin dans les couloirs du métro.
Non, croyez-moi, ce qui m’arrive, c’est vraiment du sérieux : non seulement je viens de découvrir que mon fiancé, avec qui je partage ma vie depuis trois ans maintenant, est un sale type, mais en plus le projet sur lequel je travaille d’arrache-pied depuis de longs mois est sur le point de tomber à l’eau.
Cette fois, je le crains, ce n’est pas une virée shopping chez Bloomingdale’s, ni un Frappuccino avec double dose de crème qui vont me remonter le moral… Quoique ? Il y aurait bien cette toute nouvelle paire d’escarpins Prada…

Mon avis :

Dans Red Dress Ink, il y a parfois de jolis livres décalés qui vous procurent un moment de lecture heureux. Mindy Klasky n’est pas nouvelle dans la collection et nous a déjà servi une série sympathique où la chick-lit flirtait avec le surnaturel sans complexe.

Coup de folie sur Manhattan signe son come-back avec une nouvelle saga forgée dans le même moule et c’est avec plaisir que l’on y retrouve son humour pétillant mais aussi sa touche singulière à savoir, l’intrusion du fantastique dans des situations totalement incongrues.

L’histoire de Becca, conseillère en dramaturgie pour un grand théâtre new-yorkais est pleine de rebondissements et de jolis moments bien cocasses. Si l’on se laisse emporter par le récit assez facilement de part sa nature espiègle et attachante (et si l’on passe sur le côté invraisemblable de l’intrigue, après tout, il faut accepter le paranormal quand il se présente), le roman n’en reste pas moins une étude intéressante sur le milieu du théâtre et sur la manière dont les pièces à succès sont mises en scène.
La légèreté est au programme donc, mais pas que. Notre héroïne va vivre des moments difficiles et douloureux, et si l’amour n’est jamais loin, il s’installera doucement laissant aux protagonistes le temps de faire connaissance.

Une roman idéal pour les journées pluvieuses d’automne, à lire, au coin du feu.

2 commentaires:

  1. Je suis pas très Chick-list à la base mais ton avis me donne bien envie de le lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en suis pas une grande lectrice non plus, je les chronique surtout pour Onirik, mais j'avoue que cette auteure, je l'aime bien ;)

      Supprimer