Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

jeudi 22 août 2013

Coup de foudre à Austenland


Coup de foudre à Austenland

de Shannon Hale

Editions : Charleston
Sortie : le 10 mai 2013



Présentation de l'éditeur :

Jane Hayes est une jeune New Yorkaise en apparence tout à fait normale, mais elle a un secret : son obsession secrète pour Mr Darcy, ou plus précisément pour Colin Firth jouant Mr Darcy dans l'adaptation de la BBC de Pride and Prejudice.
Résultat, sa vie amoureuse est proche du néant : aucun homme n'est à la hauteur de la comparaison.

Quand une riche parente lui laisse en héritage un séjour de 3 semaines dans un centre chic pour les Austen-addicts, les fantasmes de Jane impliquant une rencontre fortuite avec un héros tiré tout droit de l'époque de la Régence deviennent un peu trop réels. Cette immersion dans cet Austenland réussira-t-elle à débarrasser Jane de son obsession pour lui permettre de rencontrer un vrai Mr. Darcy ?

Mon avis :

Qui n’a jamais rêvé de rencontrer son Mr Darcy ? 
Voilà un livre qui parle enfin de notre obsession du mâle parfait à la mine renfrognée, mais gentleman jusqu’au bout des ongles. 

Coup de foudre à Austenland déculpabilise les Janéites que nous sommes et cela fait un bien fou.

Même si l’héroïne peut nous agacer parfois dans sa manière toute personnelle de ne pas assumer sa passion pour Jane Austen (depuis quand doit-on cacher son DVD d’Orgueil et Préjugés ?), Jane Hayes est attendrissante dans sa tentative désespérée d’oublier son héros de fiction préféré et de se raccrocher à la réalité. Son immersion dans le monde Austenien est jouissive et nous rions souvent de bon cœur à ses réactions impulsives. 

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et apportent une touche comique et fortement décalée plutôt plaisante. Mais si le ton de la comédie est fortement présent, il n’en reste pas moins une impression étrange à la fin de la lecture, certainement voulue par l’auteure. En effet, vivre son fantasme jusqu’au bout peut avoir des conséquences et l’envers du décor peut vraiment donner à réfléchir.

Un petit moment de lecture fort sympathique donc, que nous avons hâte de voir adapté à l’écran, la date de sortie du film en France (produit par Stephenie Meyer et réalisé par Jershua Hess) sera bientôt annoncée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire