Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mardi 13 février 2018

Le secret de la pyramide



Bonjour Lecteur !

Comment vas-tu depuis notre dernier papotage ? Aujourd’hui, j’avais envie de te parler d’une œuvre majeure de l’univers Holmésien : Le secret de la pyramide.
Si ce film de Barry Levinson a fait peu de bruit à sa sortie (la faute à une programmation hasardeuse, affronter Les Goonies et Retour vers le futur au même moment ne fut pas chose aisée), force est de constater qu’il est devenu culte pour les fans du détective, et ce, pour plusieurs raisons :

  
Déjà, rappelons que le scénariste n’est autre que Chris Columbus, celui-là même qui mit en scène les deux premiers films de la saga Harry Potter. Et il n’est pas difficile de trouver de grandes similitudes entre ces œuvres. D'ailleurs, Columbus lui-même a avoué s’être beaucoup inspiré du Secret de la pyramide pour créer l’univers particulier de notre binoclard préféré. Il suffit de comparer l’ambiance des deux écoles pour que cela nous saute aux yeux.

   
Ensuite, ce film a durablement marqué la jeunesse de l’époque, grâce au mélange astucieux d’intrigue policière et de fantastique. Et je fais partie de cette jeunesse (ahhh les années 80, quand on voit le nombre de remakes actuels, ce fut probablement l’âge d’or des teen movies et du cinéma fantastique/horreur). De plus, mettre en scène la jeunesse (supposée, Conan Doyle n’ayant jamais écrit sur ce sujet) de Sherlock Holmes fut un sacré pari, relevé d’une main de maître, tant l’univers et la mythologie Holmésienne est superbement retranscrite, avec une pointe d’originalité, sans oublier le fameux traumatisme qui permettra de comprendre la psychologie particulière du futur détective. Pour ma part, ce film fut une véritable révélation.

  
Et pour finir, si le film est destiné aux jeunes ados, il est bien plus sombre que la plupart des teen movies actuels (et passés) : une multitude de suicides mystérieux avec des séquences fantastiques impressionnantes et novatrices pour l’époque, un antagoniste délibérément fanatique et une fin douce-amère. En bref, c’est un joli hommage que Barry Levinson, Chris Columbus et Steven Spielberg (à la production, Amblin Entertainment oblige) ont rendu à l’œuvre de Conan Doyle.






Fiche Technique :

Le secret de la pyramide
Film américain de Barry Levinson (1986)
Avec : Nicholas Rowe, Alan Cox, Sophie Ward
Genre : Aventure, action, famille
Durée : 1h49 mn 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire