Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mardi 20 octobre 2015

À chaque film il y a un comic # 7 : Du Transperceneige à Snowpiercer



S'il y a une chose que le cinéma de genre a de bon, c'est qu'il sait remettre au goût du jour de véritables pépites souvent injustement oubliées. 


Ce fut le cas de Snowpiercer, OVNI post-apocalyptique coréen, passé un peu trop inaperçu à mon goût. L'excellente surprise visuelle m'a naturellement poussée vers l'histoire originale.

Snowpiercer est en fait une vision toute personnelle du Tranceperceneige, cultissime bande-dessinée française de SF des années 1980 de Jean-Marc Rochette et Jacques Lob, reprise à la fin des années 1990 pour deux volumes supplémentaires par Benjamin Legrand. 


Et s'il y a une chose qui est absolument formidable avec cette œuvre atypique, c'est qu'elle n'a pas vieilli d'un pouce, car le Transperceneige est avant tout une histoire profondément humaine sur fond de cataclysme climatique qui aurait pu mettre fin à toute civilisation.


Les survivants de l'espèce humaine sont enfermés dans un train gigantesque qui roule éternellement. Bien sûr, l'organisation sociale du train est le même que sur la terre ferme : à la tête, les wagons luxueux et dorés des privilégiés ; en queue, les wagons à bestiaux des déshérités.


Mu par une soif de justice et une colère noire, l'un d'eux, Proloff, aidé par sa compagne Adeline, décide de remonter le train, coûte que coûte, jusqu'à la locomotive.

Adaptée par Bong Joon-ho (à qui l'on doit le fabuleux The Host) en 2013 avec Chris Evans dans le rôle titre, Snowpiercer ne prend finalement que peu de libertés par rapport à l’œuvre princeps. Le cataclysme devient un changement climatique majeur avec une nouvelle ère glacière, mais la trame de fond reste la même, on y retrouve l'ambiance glauque du train, le thème de la lutte des classes et les conditions de vie des survivants, même les drogues qui ramollissent le cerveau. 


Une adaptation très efficace et maîtrisée que personne n'a vu venir, mais qui est restée un peu trop confidentielle et c'est dommage. Pourtant, le casting autant que la réalisation valent largement le détour. 


Le réalisateur coréen s'émancipe des codes du genre pour nous pondre un film violent, sombre, mais pas dénué d'émotions pour autant. Les métaphores qui font écho à notre société actuelle sont nombreuses et laissent présager de sombres années à venir pour l'humanité, en espérant qu'elle réagisse avant d'être obligée de monter sur les rails d'un avenir glacé. 



Snowpiercer

Film sud-coréen de Bong Joon-ho (2013)
Avec : Chris Evans, Tilda Swinton, Jamie Bell...
Genre : Science-fiction , drame
Durée : 2h06 mn





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire