Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 11 mars 2015

Le Chevalier errant suivi de L'Epée lige

Le Chevalier errant suivi de L’Épée lige
de George R. R. Martin

Éditions : J'ai Lu
Sortie le 23 mars 2009


Présentation de l'éditeur :

Qu'il joute ou qu'il guerroie, le chevalier errant n'a d'autres attaches que celles de son cœur, d'autre code que celui de l'honneur. Il loue ses services aux nobles causes et prend la défense des opprimés. Une ligne de conduite qu'a toujours suivie Ser Arlan de Pennytree, et qu'il s'est efforcé d'inculquer à son écuyer, Dunk. Mais la rencontre de ce dernier avec un garçon étrange, qui se fait appeler L'Oeuf, changera à jamais son destin. Un an plus tard, Dunk et L'Oeuf, désormais son écuyer, s'engagent au service de Ser Eustace Osgris, un petit seigneur acculé à la défaite par la Veuve Rouge. Leur mission, déjà ardue, va se compliquer du fait des relations qu'entretiennent les deux forces en présence !


Mon avis :

Prélude à la saga du Trône de fer, Le Chevalier errant nous permet de faire la connaissance de cet univers si riche en plein règne de la Maison Targaryen. Pour celles et ceux qui connaissent l'histoire tragique de cette famille et la difficile reconquête des 7 couronnes 90 ans plus tard, il est très jouissif de voir les « Dragons » dans toute leur splendeur et surtout de suivre les aventures de celui qui deviendra l'un des plus grands monarques de la famille, Aegon Targaryen.

Aegon, dit l'Œuf, est l'écuyer (par choix) de Messir Dunk, un chevalier errant un peu bancal, mais qui ne manque ni d’honneur ni de courage. Ensemble, ils vont vivre des aventures trépidantes au service de différents seigneurs, affrontant souvent le danger et surtout, en gardant le secret de la véritable identité de l'Œuf, ce qui ne manque pas de nous offrir quelques moments cocasses.

La première nouvelle (et certainement la plus passionnante) nous relate la rencontre de ces deux drôles de compagnons d'infortune et leur participation à un grand tournoi de chevaliers regroupant les plus grandes maisons des 7 couronnes : les Tarly, les Freys et, bien sûr, les Targaryen et les Lannister, entre autres.
Bien évidemment, les choses ne vont pas tourner à leur avantage, provoquant colère, confusion et coulée de sang.
Dans L'Épée lige, nos deux héros seront confrontés à La Veuve Rouge, la Dame de Froide-Douve, et leur rencontre sera plutôt explosive.

Un recueil très agréable à lire, autant pour les inconditionnels du Trône de fer que pour les néophytes. Peut-être même qu'il donnera à ces derniers l'envie de se lancer dans la lecture de cette immense saga.

2 commentaires:

  1. Tiens je ne savais pas qu'ils avaient sorti ces deux nouvelles dans un même livre :) Mon approche du trône de fer a été réalisée par ces deux nouvelles (qu'il fallait aller chercher dans deux livres différents) il y a de ça, quelques années, c'était en lecture commune avec le forum le Cercle d'Atuan. Mes souvenirs sont assez diffus pour ce qu'il s'y passe, mais assez vifs sur l'ambiance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, je suis tombée dessus alors que j'avais déjà commencé à lire la saga (et regardé la série TV), du coup, je suppose que j'ai eu une approche différente de ces nouvelles ! Mais ce fut un bon moment de lecture :)

      Supprimer