Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

samedi 15 février 2014

La morsure du givre


Mercy Thompson
Tome 7 : La Morsure du Givre

de Patricia Briggs

Éditions Bragelonne
Collection BIT-LIT
Sortie le 31 octobre 2013

Présentation de l'éditeur :

Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, ç’aurait dû être un Thanksgiving paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.



Mon avis :

C'est toujours un réel plaisir de lire un livre de Patricia Briggs en général, et un Mercy Thompson en particulier. Pourquoi ? Eh bien, outre le fait que Mercy Thompson est l'une des meilleures séries d'Urban Fantasy lues à ce jour, l'auteur a le don de nous immerger comme personne dans son univers, à coup de détails qui peuvent paraître rédhibitoires chez les autres, mais qui s'inscrivent dans une logique naturelle chez elle. 
Faire les courses avec Mercy n'est jamais anodin, comme nous le prouve encore une fois ce tome, et pas uniquement parce qu'elle est douée pour attirer les ennuis, mais parce qu'elle fait partie de notre vie. 
Mercy, on la connaît bien. On l'a vue changer, grandir, se battre, travailler, se remettre en question, souffrir et enfin aimer. On a ressentie la moindre de ses émotions et du coup, elle est un peu la grande sœur (ou la petite) que l'on n’a jamais eue. Alors même quand elle va faire les soldes, on l'écoute. C'est aussi simple que cela. Quelques lignes et hop, nous ne sommes plus chez nous, dans notre lit ou notre canapé, dans notre quotidien où tout est bien réglé, mais chez elle, dans les tri-cities, en compagnie d'une meute de loups-garous quelque peu nerveux, mais qu'on se surprend à aimer de manière tout aussi possessive que notre héroïne. 
N'est-ce pas là le signe d'un grand talent ? Rares sont les lectures qui nous emportent autant dans leur univers.

Cette fois encore, Mercy devra affronter le danger et sauver les siens, mais elle ne sera pas seule. Beaucoup de protagonistes que l'on a rencontrés tout au long des 6 tomes précédents seront présents, et c'est ce qui fait la force de ce septième opus. Ce n'est pas un combat solitaire, mais familial, où chacun aura sa place et pour cause, certains chapitres sont consacrés à Adam, où la narration se fait de son point de vue, et c'est une véritable surprise. Adam, cet alpha que l'on a appris à beaucoup aimer sous le regard de Mercy, nous livre enfin sa propre vision des événements, ses émotions crues et son amour immodéré pour les siens. C'est beau à chaque fois, même si la cruauté est présente, et nous ne pouvons que remercier l'auteur cent fois pour ce cadeau.

Encore une réussite donc pour Patricia Briggs, qui nous livre ici un livre intense, suite directe du dernier opus d'Alpha et Omega (spin-off de la série Mercy Thompson), et que l'on referme avec regrets, tant ses mots et ses personnages vont nous manquer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire