Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

jeudi 20 février 2014

Assumez-vous qu'ils disaient !



Lecteur,

Ce billet d'humeur va encore parler de ma petite personne. Tu dois te dire que je suis bien égocentrique et que je dois avoir une vie palpitante pour écrire autant sur moi, mon œuvre, ma vie, mes batailles. 

Eh bien non, même si avoir un blog et raconter sa life a quelque chose qui se rapproche de la représentation, c'est plus une catharsis qu'autre chose. L'envie de partager des opinions, des idées, des coups de gueule aussi avec toi. Car tu m'intéresses, tu vois. Et puis, il y a aussi ce fameux phénomène qui, pendant un soir de pluie et de brouillard (Blues Trottoir, sort de mon corps !), te balance en pleine gueule qu'au final, il y a peu de personnes autour de toi avec qui papoter. Papoter vrai je devrais préciser. Même mieux, papoter des livres, films, musiques ou séries qui te font des choses dans ton corps.


Au quotidien, il n'est pas facile d'assumer son fangirling, son côté geek et son Austenerie. Quand tu as 20 ans, on te dit que tu es jeune et que c'est rigolo. Quand tu en as presque 40, ça fait moins rire et tu passes pour la demeurée de service. 


Pourtant, je la trouve riche, ma vie. Dans mon foyer chaleureux, j'ai un Barbare, un Poulpe et une ribambelle de copains : des super-héros, des mâles alpha, des princes romantiques, un sorcier binoclard, sans oublier un Docteur super sympa. Les filles ne sont pas en reste, Jane me parle souvent de ses gentlemen, Buffy en pince finalement pour les blonds et Sookie s'épanche sur ses histoires de cœur (Bill ou Eric?). Tu crois franchement que j'ai le temps de m'ennuyer ?

Team Spike forever !

Mais voilà, à mon âge, je devrais m'occuper de choses sérieuses... du moins, c'est ce que je ressens bien souvent autour d'une conversation avec d'autres parents, amis ou même ma famille. Peu trouvent mon « excentricité » amusante (oui, parce qu'avoir des passions c'est excentrique hein !). Oh rien de direct, mais les petites remarques ou les regards qui en disent long sont présents. Ce n'est pas toujours facile à encaisser, car toutes ces petites choses ne font que me renvoyer mon incapacité à me fondre pleinement dans la masse. Et se fondre dans la masse, c'est avoir la paix. Être invisible, parfois, ça a du bon. 


Mais force est de constater que je n'y arrive pas. 


Je n'arrive pas à me taire quand j'entends des stupidités. Je n'arrive pas à rester vague quand on me demande comment était mon dernier week-end à Londres, car je suis allée voir du Shakespeare sur scène, que je me suis pointée à 7h00 du matin à Primrose Hill avec les copines pour voir le jour se lever sur Londres, lire la fameuse citation de Blake "I have conversed with the spiritual Sun. I saw him on Primrose Hill" et me dire « Je l'ai vu aussi ».


Je n'arrive pas à avoir honte lorsqu'on me fixe du regard quand je porte mon écharpe Gryffondor 


ou quand j'explique à ma fille, devant témoin et épée à la main, comment la bataille des 5 armées va se terminer dans le prochain Hobbit


Non, je ne suis pas coincée dans ma trentaine, voire dans mon enfance, j'assume seulement l'enfant qui continue à vivre en moi et qui m'aide, au quotidien, à garder le cap. 

J'ai envie de tout lire, de tout voir et je suis excitée comme une puce à chaque fois que je veux « bosser » sur un dossier pour mon blog. Pourquoi se fatiguer autant ? Pourquoi faire des billets sur les comics ou sur Sherlock Holmes ? Je ne suis pas rémunérée, ça me prend un temps fou pour les recherches, la rédaction... sans parler des heures à dénicher les photos ou les gifs qui vont illustrer mes articles... 

Comme je suis fatiguée... hum...

Tout simplement parce que je les aime. J'ai envie de les prendre dans mes bras pour les remercier de m'accompagner depuis toutes ces années et j'ai le doux espoir de transmettre cette passion à ma fille. Lui faire comprendre qu'elle fait partie de ce monde et que comme tous ces héros, elle peut y apporter sa rime (et ce n'est pas le grand Walt qui me contredira). 


Et quand, au crépuscule de ma vie, je verrai mes proches heureux, je saurai que malgré les moqueries et les regards de travers, j'aurai accompli ce pourquoi je me bagarre aujourd'hui.


10 commentaires:

  1. Magnifique billet et je suis tout à fait d'accord avec toi, je me retrouve dans ce que tu dis et puis le regard des autres on s'en fou après tout!! Cristaldefee

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais, si tu entendais nos conversations à la maison, du genre "dis maman, comment on dézingue un dragon (Skyrim ) , tu crois que si on fait flamber un elfe, ça marche aussi bien qu'avec un vampire? Dis ça te dérange si je décapite mon frère et que j'enterre ses restes dans le jardin? " ....ben tu te trouverais parfaitement dans la norme ...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr je vois ça, sympa les discussions chez toi, si un jour on se fait une bouffe en famille, je pense que nous aurons de quoi écrire un bon roman de fantasy ^^ (avec toutefois la touche perso de ma fille qui a un gros faible pour les super-vilains), merci pour ton com en tout cas ;)

      Supprimer
  3. AMEN. J'adore tes billets d'humeur n_n. Je veux dire si t'es en accord avec toi même sur ce que tu aimes, fuck les autres. Personne a le droit de décider ce qu'il est normal d'aimer ou pas à tel ou tel âge. Tu restes toujours une des personnes les plus chouettes que j'ai rencontré <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo merci ma choupinette cendrée, vient dans mes bras \o/

      Supprimer
  4. Je me retrouve aussi dans ce billet. J'ai dépassé la trentaine et je remarque que j'assume de plus en plus mes passions. Depuis le temps qu'elles m'accompagnent, elles font un peu partie de moi et même si parfois il m'arrive encore de me justifier, je ne change pas de cap pour autant. Tu as bien raison de continuer à publier tes billets comme tu le sens.
    J'aurais bien aimé avoir une écharpe Gryffondor!

    RépondreSupprimer
  5. Et que ta vie soit toujours aussi riche :) Tu n'en as qu'une (mais peut-être es-tu un chat ?) alors vis-la comme tu le souhaites. Et tant pis pour "eux" qui ne comprennent pas...

    RépondreSupprimer
  6. Reste comme tu es c'est le principal et dis toi que tu n'es pas la seule dans ce cas....bisous....

    RépondreSupprimer
  7. Je me retrouve chez toi tu sais et ça fait plaisir de lire un billet pareil! :)
    Alors... merci! ;)

    RépondreSupprimer