Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 1 septembre 2013

Mads Mikkelsen... il fait chaud au Danemark...



Oui, même l'Europe du nord nous offre son lot de mâles alpha et particulièrement sexy ! Mads Mikkelsen est non seulement un acteur d'exception, mais il est aussi un homme qui, du haut de ses 47 ans, fait fondre un troupeau de nones et tous les fjords de son pays natal réunis.

Voici un petit retour sur sa biographie et filmographie (via Allociné et Wiki), un acteur qui mérite grandement que l'on s’intéresse à lui... de très très près !



Mads Mikkelsen est né à Østerbro, Copenhague au Danemark, le 22 novembre 1965, il a 47 ans.

Après une décennie passée à s'illustrer dans les salles de théâtres de son Danemark natal, il débute sur grand écran à l'âge de trente ans, au milieu des années 90. Accompagnant l'explosion de l'industrie cinématographique danoise, il se révèle en junkie au générique du sombre Pusher en 1996 (il reprendra son rôle dans Pusher II huit ans plus tard), puis devient une valeur sûre du cinéma scandinave. Il est ainsi à l'affiche, entre autres, de la série policière Unit 1, de la comédie policière Lumières dansantes (2000) ou encore de la comédie romantique Open hearts (2001).


Après avoir donné la réplique à Gérard Depardieu dans le drame Dina (2002), il s'exporte à l'étranger. En 2003, il est à l'affiche de la production dano-espagnole Torremolinos 73. L'année suivante, alors qu'il est l'un des déjantés Bouchers verts, il franchit un cap supplémentaire et découvre Hollywood en incarnant Tristan dans Le Roi Arthur d'Antoine Fuqua. En 2006, son physique intriguant devient, presque logiquement, l'écrin parfait d'un méchant de la saga James Bond : il est ainsi Le Chiffre dans Casino Royale, nouveau volet de la franchise qui le voit affronter le nouvel agent 007 Daniel Craig.


En 2009, Mads Mikkelsen incarne le compositeur et chef d'orchestre russe dans le Coco Chanel & Igor Stravinsky de Jan Kounen, où il donne la réplique à Anna Mouglalis. En 2010, il est le guerrier muet et sauvage du film d'aventure danois Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising, puis participe au blockbuster fantastique Le Choc des Titans, signé par le français Louis Leterrier.



En 2012, sa performance dans La Chasse de Thomas Vinterberg, où il est accusé à tort de pédophilie, lui vaut un prix d'interprétation à Cannes. La même année sort sur les écrans Royal Affair, nommé à l'Oscar du Meilleur film étranger. Il devient ensuite, aux côtés de Hugh Dancy, le héros de la série Hannibal, dans laquelle il se glisse dans la peau du célèbre psychiatre cannibale. Mads Mikkelsen revient aussi à Cannes pour présenter le film d'Arnaud des Pallières, Michael Kohlhaas, dont il est l'interprète principal, et remettre, lors de la cérémonie de clôture, la Palme d'or du court métrage.

Sources : Allociné et Wikipédia





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire