Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

lundi 2 septembre 2013

La nuit de l'ange

La compagnie des anges tome 1
La nuit de l'ange
de Stephanie Chong

Edition : Harlequin
Collection : Nocturne
Sortie le 1er mai 2013



Présentation de l'éditeur :

Depuis la nuit des temps, les forces du bien et du mal se livrent sur la Terre une guerre sans merci. Enjeu de ce conflit : les humains que les anges gardiens tentent d’arracher aux griffes des démons… 
Pour Séréna Saint-Clair — un ange novice qui a gagné son immortalité en sauvant un enfant — cette première mission se présente mal. Car si elle a réussi sans peine à gagner la confiance de Nick, son protégé, force lui est de constater qu’il ne se préoccupe guère du salut de son âme, préférant à sa compagnie celle de Julian, un propriétaire de boîte de nuit au passé trouble qui cache sa nature maléfique sous les traits d’un séducteur. 
Bien décidée malgré tout à sauver Nick, Séréna le suit, nuit après nuit, dans les lieux de débauche où Julian l’entraîne. Sans se rendre compte que, peu à peu, elle succombe elle aussi au charme vénéneux du sublime démon. Au risque de se perdre et de brûler ses ailes aux flammes de l’enfer…

Mon avis :

Une jolie surprise que ce Nocturne qui propose cette fois de laisser au placard le bestiaire classique du fantastique pour s’intéresser aux anges et aux démons. Pas que le sujet soit très novateur, mais le concept est assez bien traité pour accrocher l’attention du lecteur.
Les protagonistes, plutôt attachants, sont les archétypes même du bien et du mal, mais là où l’auteure réussit à nous surprendre c’est qu’elle ne nous épargne aucun détail sur les traits de personnalité ou les actions, souvent violentes, des démons. L’histoire n’en demeure que plus palpitante, oscillant entre échanges intimes, élans romanesques et orgies démoniaques. La fin, bien que très prévisible (oui, nous sommes bien face à une romance), ouvre des perspectives de suite qui ne manquent pas d’intérêt. D’ailleurs, le second tome, The Demoness of Waking Dreams, est prévu pour le mois de novembre. Il mettra en scène la méchante de ce premier opus, Luciana, une démone particulièrement vicieuse, dont l’histoire risque d’être fort palpitante.

Un premier tome réussi et qui ne manque pas de charme, le prochain tome permettra de dire si l’essai est transformé ou pas. Dans tous les cas, les nouvelles séries de romance paranormale qui sortent un brin de l’ordinaire sont toujours les bienvenues.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire