Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

mercredi 8 juillet 2015

Keep calm and eat scones !


Oui, cela fait un bon moment que je dois mettre cette recette sur le blog, et comme je viens tout juste d'en confectionner quelques uns, la voici enfin, juste le temps de mettre mon costume.


Je me suis inspirée de la recette de Rose Bakery car elle est très simple et donc facile à réaliser. Après plusieurs années, j'ai enfin trouvé les bons dosages, même si mes scones ne sont pas aussi gonflés que sur certaines photos... (non, je ne suis absolument pas jalouse, allez tous pourrir en enfer...).


Voici la liste des ingrédients :

- 250 grammes de farine
- Une cuillère à soupe de sucre
- Une cuillère à soupe de levure
- Une pincée de sel
- 55 g de beurre
- 150 ml de lait (environ)

La marche à suivre est assez simple, il suffit de mélanger la farine, le sucre, le sel et la levure dans une terrine. Y incorporer le beurre du bout des doigts. Le beurre ne doit pas spécialement être mou, c'est la même technique que pour le crumble. Ajouter le lait et mélanger à la fourchette. Rassembler la pâte avec les mains sans hésiter à rajouter de la farine si celle-ci est trop collante.  Mais attention, pour garder l'aspect sablé du scone, la pâte ne doit pas trop être travaillée. 
Abaisser la pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie sur 2 ou 3 cm environ et découper les scones à l'aide d'un emporte pièce ou d'un verre (personnellement j'utilise un verre). Les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner à 150° pendant 15 mn environ.
Vous pouvez, au préalable, dorer les scones à l’œuf battu, pour ma part je les laisse blancs. 
A déguster dès la sortie du four.

J'avoue que ma dernière fournée fut un régal et j'ai pu retrouver le goût des scones dégustés sur la route des Highlands en Écosse, je ne suis pas peu fière (d'ailleurs Jamie est vite sorti du bain pour venir les manger...)

 
Une autre variante, que je fais très souvent, consiste à incorporer dans la pâte des raisins secs. Le top étant de les faire tremper dans du thé Earl Grey bien une heure avant. Cela donne un fabuleux goût de bergamote aux scones et c'est juste trop bon dans mon corps.

Voilà, à vos rouleaux à pâtisserie, n'hésitez pas à me faire des retours ;) et comme le dit si bien chouchou :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire