Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

jeudi 17 octobre 2013

À chaque film, il y a un comic... ou un truc du genre : épisode 1



Bonjour lecteur,

J'espère que tu te portes bien et que tu esquives avec majesté tous les virus et autres joyeusetés du moment. Si tu es habile, tu ne tousseras pas comme un dératé, tu ne frissonneras pas sous la couette et tu arboreras fièrement un nez sans rougeur ni irritations. Tu as bien de la chance, car vois-tu, en ce qui me concerne, j'ai l'impression d'être une seringue sur pattes, bourrée de médicaments et de virus.

Mais comme tu es venu lire ce billet pour avoir les informations présentées dans le titre, j'en viens au vif du sujet.

Te rappelles-tu mes précédents articles concernant les comics ? Celui sur les adaptations ciné et les comics pour les nuls ? Eh bien je passe au chapitre deux ou du moins, un semblant de fusion des deux thèmes.

En effet, si tu as bavé sur les collants moulant de Captain America, tu as peut-être envie de lire quelques unes de ses aventures sur le papier, mais là, c'est le drame, tu ne sais pas quel titre choisir. Car il y en a à peu près un million.


Pas de panique, même si je suis très loin d'être une spécialiste sur le sujet - Je me répète peut-être, mais ça évitera toutes remarques débiles du genre « ah mais moi j'aurais pas dis ça, car vois-tu, dans le numéro 126 de la série 92 qui mets en scène les cafards de l'espace...» remarque à laquelle je serais obligée de répondre : « Je m'en tape » - je peux te conseiller quelques titres. Voui, je fais de longues phrases aujourd'hui. Tu as donc beaucoup de chance... mais enfin, pourquoi fuis-tu ?

Mais vois-tu, je suis fatiguée et je sais qu'un très long article a des chances de t'endormir. Je vais donc te proposer de décliner ce nouveau chapitre en plusieurs épisodes. Cela nous permettra de travailler ensemble et surtout d'échanger longuement sur le sujet. Un ou deux films par épisode devrait faire l'affaire, et ce nouveau rendez-vous pourrait-être hebdomadaire, qu'en dis-tu ?


Je vois que je viens d’égayer ta journée et que je suis ton rayon de soleil, je le savais. J'ai la reconnaissance modeste. Mais je m'égare, donc pour ce premier épisode, je vais te parler de deux films et de trois comics, ou plus précisément, de trois séries. 

À l'approche de la sortie du Thor 2 : The dark world, (et après la sortie, en toute logique, du premier en 2011) il me paraît judicieux de revenir sur un run que j'avais déjà conseillé à plusieurs reprises, mais qui, pour ma part, est la meilleure introduction à l'univers de Thor.


Chronique ici

Synopsis :
Thor : Le Monde des ténèbres nous entraîne dans les nouvelles aventures de Thor, le puissant Avenger, qui lutte pour sauver la Terre et les neuf mondes d’un mystérieux ennemi qui convoite l’univers tout entier… Après les films MarvelThor et Avengers, Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres. Confronté à un ennemi que même Odin et Asgard ne peuvent contrer, Thor doit s’engager dans son aventure la plus dangereuse et la plus personnelle, au cours de laquelle il va devoir s’allier au traître Loki pour sauver non seulement son peuple et ceux qui lui sont chers, mais aussi l’univers lui-même.

De plus, et ça tombe plutôt bien, Panini Comics va rééditer le premier tome en novembre, je parle bien sur de la série de J Michael Straczynski et Olivier Coipel chroniqué sur le blog ici et ici.



N'hésites pas à t'offrir cette magnifique série, absolument immanquable pour ceux qui aiment notre Asgardien. Mais ce n'est pas tout. Toujours grâce à l'actualité ciné, Panini réédite enfin la série de Robert Rodi sur Loki (et oui, il faut profiter du grand succès du super-vilain grâce à l'incroyable Tom Hiddleston), introuvable à un prix raisonnable sur le net depuis des lustres. Cet album met en lumière notre dieu du mensonge comme jamais personne ne l'avait fait jusque-là, oscillant entre introspection et humiliation, il nous apparaît bien plus touchant. Chronique à venir très bientôt et l'album sort en novembre également !


Et je termine avec ce one shot que j'adore et que j'ai chroniqué ici. Les malheurs de Loki, outre la traduction du titre complètement débile, devrait ravir les fans du géant des glaces, car il revient sur les origines mythologiques de Loki, de son étrange fascination pour Dame Sif au Ragnarok, en passant par la fabrication des artefacts divins. 


Et voilà, ce premier épisode est terminé et j'espère que sa lecture fut agréable. À la semaine prochaine, pour un nouvel épisode de « À chaque film, il y a un comic... ou un truc du genre », cette fois, Batman sera dans la place !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire