Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

jeudi 10 novembre 2011

Demain est un autre monde

Premier roman publié par Val Sombre Éditions et premier livre de l'auteure, une réussite !

Les Insoumis
Demain est un autre monde, Tome 1
d’Émilie Witwicki-Barbet
Val Sombre Éditions

Illustrations : Cécile Guillot
Sortie en octobre 2011
280 pages / Prix 20€


Présentation de l'éditeur

1953.
Vampire justicier et solitaire, Joseph vit selon ses propres règles : pas d’innocents, pas de disciples.
Mais Margot va le faire changer d’avis. Enceinte, laissée pour morte, il la sauvera à sa manière.

2009.
Adam est de retour dans la maison où il a passé sa courte enfance. Ni humain, ni vampire, il peine à trouver sa place dans la société. Sa rencontre avec Lou, la fille aux chiens, va lui permettre de découvrir l’amitié.
Mais le lien fragile qui les unit sera vite entamé par le départ d’Adam, orchestré par Rodolphe Dubuissert, vampire puissant qui régit la région sous le titre d’Ordonnateur, après le renversement des puissances.
Car le monde a basculé. Le pétrole, l’électricité et le progrès n’ont plus cours dans cet Ordre Nouveau que les vampires ont instauré.
Les humains ont-ils conscience de la vraie nature des nouveaux envahisseurs ?
Comment faire face à la fois à cette menace et aux dangers d’une vie sans technologie, dont plus personne n’a l’habitude?
Le reste du monde est-il semblable à ce coin de l’Avesnois, annexé de toutes parts et égorgé dans tous les sens du terme?
Face à tous ces changements, Lou parviendra-t-elle à tenir la barre et à sauver ce à quoi elle tient ?


Mon avis :

Premier roman d’Emilie Witwicki-Barbet, Demain est un autre monde est une réelle bonne surprise. Autant vous dire que l’entrée de Val Sombre dans le petit monde de l’édition fantastique française se fait avec brio, car ce premier tome est une réussite et pose les jalons d’une saga qui s’avèrera fort passionnante, n’en doutons pas !

L’auteure a pris des risques. Et rien que pour cela, j’ai envie de lui dire merci. En effet, Émilie a choisi de planter le décor de son histoire en pleine campagne française, ce qui la démarque déjà de bon nombre d’écrits estampillés "bit-lit" qui situent l'action généralement dans des zones urbaines ultra développées. Mais c’est surtout l’ambiance post-apocalyptique, un brin vintage, qui est un vrai vent de nouveautés. Il y a de l’anticipation derrière les crocs et nous ne sommes pas uniquement devant un récit vampirique de plus, mais bien face à un monde chaotique où une impression de calme avant la tempête nous glace le sang.

En effet, les technologies telles que nous les connaissons ne peuvent plus être utilisées et une pénurie énergétique précipite le monde dans une nouvelle ère où les vampires ont pris le pouvoir. Rien que cette phrase pourrait vous plonger dans un épisode de La Quatrième Dimension n’est-ce pas ? Et bien oui, et c’est aussi ce qui nous a séduit, ce petit retour nostalgique à la SF des années 50.
L’auteure a su mettre en place son univers avec un réel souci du détail sans forcément alourdir le récit, et sa lecture en est d’autant plus fluide qu’Emilie sait vraiment manier les mots.
Ses personnages sont touchants et plutôt bien construits, bien que certains soient encore très mystérieux comme le très séduisant Rodolphe Dubuissert, l’Ordonnateur, qui risque de nous dévoiler des facettes assez inattendues dans le tome 2, du moins, l’espérons-nous.

Allez, notons tout de même un seul petit (mais vraiment tout petit) bémol, le premier chapitre est un peu alourdi par la masse d’informations fournies sur la vie d’Adam. Certes, celles-ci sont importantes pour présenter le personnage, mais elles perdent un peu le lecteur.

Un début plus que prometteur donc, pour une saga qui ne l’est pas moins. Un bon moment de lecture, angoissant et sombre, qui en appelle bien d’autres, alors Émilie, s’il te plait, mets-toi au boulot !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire