Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

lundi 27 octobre 2014

Les Jamais-contents




Bonjour lecteur,

Cela fait très longtemps que je ne t'ai pas fait part de mon humeur, il est temps d'y remédier. Aujourd'hui, je voudrais te parler d'un groupe de personnes qui sévit très régulièrement sur les réseaux sociaux, mais aussi in real life, autour de nous... le fameux groupe des « Jamais-contents ». Comme tu peux t'en douter, les Jamais-contents, ne sont jamais contents. De rien. A jamais. 


 Je ne te parle pas de ceux, dont je fais partie, qui s'expriment parfois sur leur déception au sujet d'une série ou d'un livre, mais qui, par ailleurs, n'hésitent pas à partager leur joie sur ce qu'ils ont beaucoup aimé. Non, je te parle de ceux qui ne sont JAMAIS contents. 

Je sais que tu vois parfaitement de qui je parle. Personnellement, je les rencontre souvent sur les sites et pages Facebook dédiés aux comics, au cinéma, aux séries télé, bref, partout où il peuvent dire qu'ils ne sont jamais contents. 

Voici un petit florilège d'exemples que j'ai pu rencontrer ici et là... bon, il y a peut-être quelques extrapolations de ma part, histoire d'agrémenter mon billet, mais je ne suis jamais loin de la vérité.

Les Jamais-contents n'aiment pas les adaptations de comics au cinéma. Ils n'aiment surtout pas le nouvel Avengers, dont nous avons pu voir la superbe bande-annonce il y a quelques jours. Parce que « Captain America ne porte pas encore son casque, ça va être une bouse comme les autres, car le Captain NE PORTE PAS SON CASQUE, PUTAIN », mais aussi parce que le look de la Sorcière Rouge ne correspond pas aux attentes des Jamais-contents « Quelle déception, quand je l'ai vue attifée comme ça, avec sa robe, son blouson, j'avais envie de lui demander combien elle prend. » (voui, parce que les Jamais-contents sont en plus très cons).


(C'est vrai que le string est plus pratique pour aller au combat...)


(Joss, tu déconnes, quelle vulgarité...)


Les Jamais-contents n'aiment pas non plus la série Gotham, pour des raisons qui, parfois, me laissent sans voix : « sérieux, ce fan service débile où l'on voit les méchants de Gotham petits, sans déconner... » (Voui, le Jamais-content n'est pas fan, c'est un expert, c'est pas pareil.) « Je trouve que ça fait trop Gotham-central... c'est très décevant » (voui, parce que Gotham-central parle de... Gotham tu vois ? Et qu'une série sur Gotham, qui parle donc de Gotham, ça ne plaît pas aux Jamais-contents), « C'est plein de clichés qu'on retrouve dans les polars, tous ces gens qui magouillent... » (voui, mais enfin, c'est Gotham, tu vois ? La ville du crime par excellence, Gotham, mec ? Sinon, pourquoi Bruce serait devenu Batman si les Télétubies étaient au pouvoir ?).



Les Jamais-contents repèrent immédiatement les copycat et les éléments (dont tout le monde se fout) qui font tâches dans un plan ou dans une histoire (enfin, d'après eux) comme « Le village, c'est de la bouse comme film, en plus Shyamalan, il a copié le Projet Blair Witch, dans le plan-séquence de la 45e minute, tu sais, dans la forêt, on retrouve la même brindille que dans le Projet Blair Witch... LA MEME BRINDILLE, PUTAIN ! »



Les Jamais-contents ne sont pas contents quand on parle d'éléments hyper importants de la pop culture dont ils sont, indéniablement, les gardiens « Pfff, quel cliché tu fais, tu portes un tee-shirt Wonder Woman alors que tu n'as jamais lu le numéro 72 de la série delta paru à 20 exemplaires en 1945, tu fais pitié » (Je le répète, le Jamais-content est un expert, il a tout lu, tout écouté, tout entendu, tout vu, il se demande même pourquoi il est encore sur Terre parmi les simples humains.)



Les Jamais-contents s'insurgent également contre ceux qui spoilent des choses connues depuis des décennies « Mais... quoi ? Luke Skywalker est le fils de Dark Vador ? DARK VADOR, PUTAIN ! Je te vire de ma liste d'amis » (si tu veux te joindre à moi pour lui envoyer plein de messages au sujet des évènements importants de la saison 5 de Game of Thrones, tu es le bienvenu).



Mais tu sais quoi lecteur ? Je suis certaine, au fond de mon cœur, que les Jamais-contents peuvent être contents parfois et qu'ils partagent aussi des photos de chats sur Facebook, qu'il y a des choses qu'ils aiment vraiment au fond (tout au fond) et qu'il peut y avoir du rose dans leurs yeux. 



Et même si j'ai souvent envie de leur dire le fond de ma pensée... (vraiment tout au fond)

J'ai envie de leur tendre la main, les bras même, parce que peut-être qu'un jour, une nuit ou à une minute précise de leur existence, ils ont vécu un truc traumatisant. 


En bref, les Jamais-contents, ils sont jamais contents...

4 commentaires:

  1. Ah merci pour ce bon fou rire (et moi je ne suis jamais contente des Jamais-contents qui m'exaspèrent régulièrement ^^)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore tes billets d'humeur. J'ai bien ri. Merci ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ces billets d'humeur, j'ai rigolé tout du long :D !!

    RépondreSupprimer
  4. Toujours un plaisir de lire tes billets d'humeur, même si je ne les commente pas ^^ Du coup, ça veut dire que je suis une "toujours-contente-de-lire-tes-billets-d'humeur" ? :D

    RépondreSupprimer