Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

dimanche 7 avril 2013

Acheron

Dark-Hunters tome 12  
Acheron
de Sherrilyn Kenyon

Editions : J'ai Lu
Sortie : le 7 novembre 2012


Présentation de l'éditeur :

Le tome le plus attendu de la saga des Dark Hunters arrive...

Il y a 11 000 ans est né un dieu. Condamné à vivre dans le corps d'un humain, Acheron a connu une existence emplie de haine. Sa mort humaine a libéré une horreur sans nom qui faillit détruire la Terre. Ramené à la vie contre son gré, il est devenu l'unique défenseur de l'humanité.
Sauf que ça n'est pas si simple...
Depuis des siècles, il se bat pour notre survie et dissimule un passé qu'il souhaite ne jamais révéler.
Mais aujourd'hui, sa survie, et la notre, sont dans les mains de la seule et unique femme qui représente une menace pour lui. Et d'anciens ennemis se sont réveillés et unis en vue de les tuer tous les deux.
La guerre n'a jamais été aussi dangereuse... ni aussi amusante.

Mon avis :

Voici enfin le tome dédié à Acheron, le chef énigmatique des Dark-Hunters, que l'on a appris à connaître mais surtout à aimer tout le long des 11 opus précédents.
Ce tome est dense (800 pages), et comprend deux parties bien distinctes : la première, raconte le long calvaire de notre héros depuis sa naissance. Une lecture qui peut s'avérer pénible, tant les sévices dont il a fait l'objet sont difficiles à lire. Pourtant, il est indispensable de bien connaître sa vie d'humain pour comprendre l'Acheron d'aujourd'hui. Nous sommes bousculés, souvent choqués, dérangés et très peinés car l'auteure ne lésine devant rien et nous livre, brut de décoffrage, cette vie qui ne fut que souffrance.
La seconde partie apporte une bouffée d'oxygène, nous permettant enfin de voir le dieu et le guerrier impitoyable tomber amoureux. Son histoire avec Tory est pleine de tendresse, non dénuée d'humour, comme sait si bien le faire l'auteure quand il s'avère nécessaire de relâcher la pression. C'est donc avec le sourire que nous refermons ce gros roman, même si la fin nous laisse plus que perplexes sur l'avenir incertain de nos guerriers.

Un livre bouleversant, dur, qui vous hante longtemps après lecture, mais qui est un bel hommage à notre héros si particulier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire