Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

lundi 3 octobre 2011

Celui qui ne voulait pas être duc

Secrets dévoilés - 2
Celui qui ne voulait pas être Duc
de Liz Carlyle

Collection : Aventures et Passions
Édition : J'ai lu
Sortie le 4 novembre 2009


Présentation de l'éditeur :

Gareth Lloyd dirige la Neville Shipping d’une main de fer. Il a mis derrière lui son passé d’orphelin abandonné, vendu et jeté sur un navire. Une fois en Amérique, il a tiré un trait sur l’Angleterre. Or, la mort du duc de Warneham fait de lui son lointain héritier et il doit se rendre à Selsdon Court afin de rencontrer la veuve du duc, Antonia. Celle-ci s’est jurée de ne jamais se remarier pour ne pas tomber une nouvelle fois sous la tyrannie d’un époux. On la croit folle, on la soupçonne du meurtre de son mari. Entre ces deux êtres meurtris, la passion va bientôt s’installer. Mais pourront-ils, l’un comme l’autre, enterrer le passé pour pouvoir vivre leur avenir ?


Mon avis :

Second volet de la série de Liz Carlyle Secrets Dévoilés, cet opus est une véritable surprise tant le ton et les éléments en font une curiosité un peu à part dans l’univers des Aventures et Passions.

Nous faisons plus ample connaissance avec Gareth Lloyd Ventnor, l’associé de Xanthia à la compagnie Neville Shipping. Nous l’avions découvert en amoureux éploré dans le premier tome et ici, son personnage prend enfin toute sa place, en devenant un duc malgré lui, croulant sous des responsabilités qu'il n'a jamais souhaités.
Les personnages de Liz Carlyle ne sont jamais simples. Ce sont des êtres torturés à la psychologie très fouillée qui doivent combattre leurs démons. Nos protagonistes ne font pas exception.
Gareth est un homme profondément traumatisé par son enfance et les difficultés qu’il a rencontrés. Quant à Antonia, c’est une femme perturbée qui a passé sa vie à vivre dans l’ombre d’un mari manipulateur. Leur rencontre sera extrêmement troublante et donnera lieu à des scènes très sensuelles, nimbées de surnaturel. Une atmosphère un brin étouffante plane sur le récit, comme les romans gothiques d’antan.

Mais ne cherchez pas la légèreté, Liz Carlyle ne fait pas dans le roman plaisant. Le récit est dur, bien que magnifiquement écrit, teinté parfois d’une pointe d’humour amenée par des personnages secondaires. Celle-ci représente une véritable bouffée d’oxygène car notre capacité émotionnelle est mise à rude épreuve.
Une lecture bouleversante qui ne sombre pas dans le pathos, mais qui vous colle à la peau longtemps. Du grand Carlyle en somme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire