Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.






A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

lundi 4 juin 2018

Une aventure de Lucifer Box : Le Club Vesuvius



Une aventure de Lucifer Box : Le Club Vesuvius
de Mark Gatiss

Éditions Bragelonne

Sortie le 14 février 2018
Format poche / 296 pages / Prix 9,90 €



Présentation de l'éditeur :

Portraitiste de talent, dandy, bel esprit, mauvais garçon... et le plus irrésistible des agents secrets de Sa Majesté. Lorsque les meilleurs scientifiques du royaume sont mystérieusement assassinés, Lucifer se lance dans une enquête trépidante, des clubs de gentlemen londoniens aux bas-fonds volcaniques de Naples, tout en déterminant la façon la plus seyante de porter un œillet blanc à sa boutonnière. Une immersion étourdissante dans les arcanes d’un ordre occulte aux pratiques décadentes – et de ses secrets les plus sulfureux.

Mon avis :

Voici enfin la version poche (et donc à petit prix) de la première aventure de Lucifer Box de Mark Gatiss, déjà paru en grand format chez Bragelonne en février 2015.
Le livre en lui-même est toujours aussi beau et c'est plutôt agréable de voir un format poche avec un aussi joli travail d'édition : un visuel de couverture identique au grand format (et donc en relief et dorures), de chouettes illustrations parcourent le récit, seules les tranches dorées ont disparues (et ce n'est pas bien grave).

Concentrons-nous maintenant sur le contenu. Mark Gatiss est déjà bien connu pour ses talents d'acteur, moins pour sa plume, et c'est donc avec une grande curiosité que je me suis penchée sur ce récit quelque peu Vaudevillesque . Lucifer Box est un dandy qui tire plus vite que son ombre (au sens propre comme au figuré), peintre à ses heures perdues et agent secret pour Sa Majesté. Principalement gouverné par sa libido toujours à son paroxysme, Lucifer nous malmène dans ses diverses aventures rocambolesques d'où il se sortira toujours, on ne sait comment.

En bref, Lucifer est la progéniture illégitime de James Bond et de SAS et ne se prend jamais vraiment au sérieux.
Une lecture agréable, sans prise de tête, où l'on sourit souvent, si on arrive à surmonter le côté un peu too much de l'histoire. Un roman qui rempli parfaitement son office puisque l'ensemble est pétillant et très divertissant.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire