Moi, Stéphanie (aka Elaura),
administratrice du forum www.bit-lit.com,
rédactrice chez Onirik,
ma vie, mon œuvre, mes bafouilles.


De manière plus intime,
ce petit blog sans prétention est mon coffre à jouets.
J'y mets mes envies, mes lubies et mes coups de cœur,
sans logique ni plan sur la comète,
juste l'envie de partager avec vous mon joyeux bordel cérébral et affectif à travers
les livres, films, musiques qui croisent ma route.

Bonne visite ;-)

A chaque film il y a un comic... ou un truk du genre.

lundi 20 février 2017

Peri Reed tome 1 : Drafter



Peri Reed, T1 : Drafter
de Kim Harrison

Éditions MILADY

Sortie le 17 février 2017
Format broché / 320 pages / Prix 7,20 €



Présentation de l'éditeur :

Detroit, 2030. Trahie par l'homme qu elle aime et l'organisation gouvernementale ultra-secrète qui l'a entraînée, Peri Reed est en fuite. Dotée du pouvoir rare et inestimable d'altérer le temps, ses capacités ont cependant un revers : à chaque utilisation, elle oublie à la fois l'histoire qu'elle a modifiée et sa réécriture.
Les trois dernières années de sa vie effacées, elle n'a d'autre choix que de s'allier à un mystérieux renégat dans une cavale meurtrière qui lui révélera la délicate vérité que cache sa dernière mission. Traquée, armée de sa seule intuition, incapable de savoir à qui elle peut faire confiance, Peri doit se méfier de tous y compris d'elle-même.

Mon avis :

Avec sa série Rachel Morgan (éditée chez Milady), Kim Harrison nous avait déjà habitués à des écrits riches et totalement novateurs. Cette nouvelle saga ne fait pas exception à la règle. Exit le bestiaire du fantastique, l'auteur flirt avec le genre de l'anticipation pour nous offrir un nouvel univers surprenant, complexe (peut-être un peu trop), mais qui promet beaucoup.

Fille spirituelle de Jason Bourne et de Leonard Shelby (mais si, souvenez-vous du film Memento), Peri Reed a un pouvoir particulier, celui d'altérer le temps. Elle peut rétrochroner, c'est-à-dire qu'elle peut remonter le temps afin de le réécrire, c'est un Drafter. Mais voilà, ce don particulier a un prix ; à chaque fois qu'elle l'utilise, elle oublie à la fois l'histoire qu'elle a modifiée, mais également sa réécriture, ce qui la rend particulièrement vulnérable. Lors d'une mission qui a mal tournée, elle a oublié les trois dernières années de sa vie. Traquée par l'organisation qui l'emploi, Peri doit retrouver ses souvenirs, coûte que coûte, afin de découvrir la vérité sur sa dernière mission.

Un premier tome intéressant à lire mais qui souffre de la fameuse « malédiction des premiers tomes », c'est-à-dire qu'il a la lourde tâche de présenter ce nouvel univers, sa trame principale et ses nouveaux personnages. La lecture en devient donc un peu complexe, car il est parfois difficile de suivre les rétrochronages multiples et les diverses trahisons. En sommes, l'on se retrouve un peu comme Peri, ballotté dans tous les sens, sans trop savoir vers où aller ou vers qui se tourner. Cependant, l'ensemble est quand même bien construit et maintenant que les bases sont installées, la suite devrait s'avérer bien plus passionnante.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire